Colloque – 01-03/06/2016 – Les religions face aux théories et aux politiques de la “race” (XVe-XXIe s.)

Les religions face aux théories et aux politiques de la « race » (XVe-XXIe siècle)

Date : 1er, 2 et 3 juin 2016
Lieux :
Université du Maine (Le Mans) – GSRL (Paris)

Longtemps l’émergence de l’idée de « race » en Europe à l’époque moderne a été envisagée en lien étroit avec l’essor de la pensée scientifique. Dans le conflit de magistère qui oppose science et religion, la question des origines de l’homme est centrale et, avant que n’émerge au XVIIIe siècle un monogénisme scientifique, celui-ci se traduit souvent par l’opposition d’un polygénisme au récit de la création adamique.

Or, cette présentation achoppe sur deux écueils majeurs. Premièrement les religions peuvent tout à fait produire de la « race ». Ces dernières années, l’historiographie de la « race » dans l’Amérique ibérique a mis en valeur les continuités avec l’Espagne du bas Moyen Âge, en particulier à travers certaines idées comme l’incapacité de l’eau du baptême à effacer la macule du sang. Cela conduit à poser la question des conditions d’une racialisation du religieux ou du potentiel des récits religieux, notamment ceux produisant des généalogies, à produire de la « race ». Deuxièmement, l’historiographie associant « race » et science est en tout point européanocentrée puisqu’à la fois elle prend pour modèle la pensée scientifique européenne et elle fait des monothéismes euro-méditerranéens l’archétype de toute construction religieuse. Elleomet donc systématiquement d’étudier les relations entre religions et identités de type racial dans d’autres régions du monde, en particulier dans le contexte de confrontation de ces paradigmes européens avec les réalités des autres continents.

Les objectifs de ce colloque sont donc nombreux. Il s’agit tout d’abord de comprendre les conditions de la construction de mythes religieux racialisés et surtout d’en étudier la diffusion et l’impact dans les stratégies de conversion et d’intégration des convertis. A ce titre, une attention toute particulière sera portée aux réactions des minorités racialisées au sein d’un même groupe religieux entre rappels au dogme de l’unité originelle de l’humanité, construction de contre-discours racialisés ou sortie du groupe religieux. Dans le même ordre d’idée, ce colloque s’efforcera d’étudier la réception et l’adaptation de l’idée européenne de « race » dans des contextes religieux non européens. Enfin un dernier temps sera consacré, d’une part, aux réactions des milieux religieux face aux politiques raciales entre résignation, acceptation et adhésion et, d’autre part, au rapport contemporain des religions aux notions d’ethnie et de culture qui, dans certaines appréhensions, recoupent tout ou partie du champ autrefois couvert par l’idée de « race ».

Programme

Mercredi 1 juin 2016

09:30 – 09:45 Accueil des intervenant-e-s (Pierre Belon)
09:45 – 10:00 Mot de bienvenue (Salle de conférences) – Laurent Bourquin (VP U. Maine)
10:00 – 10:40 La religion à la rencontre de la race : opposition, mythes religieux racialisés et accomodation avec l’idée scientifique de race (Pierre Belon) – Jean-Frédéric Schaub
10:00 – 10:20 › Contingent Hermeneutics: Collective Identities and Slavery in Judaism, Christianity, and Islam – Benjamin Braude, Boston College
10:20 – 10:40 › Body and Blood. Racialization in colonial societies – Max Hering Torres, Universidad nacional de Colombia
10:40 – 11:10 Discussion (Pierre Belon)
11:10 – 11:30 Pause café (Pierre Belon)
11:30 – 12:30 La religion à la rencontre de la race : opposition, mythes religieux racialisés et accomodation avec l’idée scientifique de race (Pierre Belon) – Jean-Frédéric Schaub
11:30 – 11:50 › Le récit sacré sur l’Histoire des « races » et des nations d’après Benito Jerónimo Feijoo – Paola Martinez Pestana, Universidad autonoma de Madrid
11:50 – 12:10 › Samuel Stanhope Smith, un révérend presbytérien face aux théories et aux politiques de la race – Silvia Sébastiani, École des hautes études en sciences sociales
12:10 – 12:30 › Théorie biologique ou théologie pratique ? L’ Église Réformée Hollandaise et la racialisation de l’Afrique du Sud ante apartheid – Gilles Teulié, Laboratoire d’Etudes et de Recherche sur le Monde Anglophone, Aix-Marseille Université
12:30 – 13:00 Discussion (Pierre Belon)
13:00 – 14:30 Déjeuner
14:30 – 15:10 Religion et race : la question de la conversion (Pierre Belon) – Maud Michaud
14:30 – 14:50 › Les Morisques irréductibles à la conversion. Une affaire de« race » ? – Isabelle Poutrin, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne – Paris 12
14:50 – 15:10 › Le discours sur les races et les métissages dans la documentation pontificale concernant la Monarchie Catholique (1580-1640) – Boris Jeanne, École des hautes études en sciences sociales
15:10 – 15:40 Discussion (Pierre Belon)
15:40 – 16:00 Pause café (Pierre Belon)
16:00 – 16:40 Religion et race : la question de la conversion (Pierre Belon) – Maud Michaud
16:00 – 16:20 › La béatification des saints de « couleur ». Discours et images des martyrs japonais à l’époque moderne – Hitomi Omata Rappo, Université de Fribourg
16:20 – 16:40 › “Race” et conversion: Notre-Dame de Sion en France et à Jérusalem au XIXe siècle – Azzurra Tafuro, Scuola Normale Superiore di Pisa
16:40 – 17:10 Discussion (Pierre Belon)
20:00 – 21:30 Conference – Religion et Race en Asie du Sud (Inde & Myanmar-Birmanie) aujourd’hui

Jeudi 2 juin 2016

09:45 – 10:00 Accueil des intervenant-e-s (Pierre Belon)
10:00 – 10:40 Les minorités religieuses face à leur racialisation (Pierre Belon) – Clément Thibaud
10:00 – 10:20 › La « race » et le racisme en théologie mormone (XIXe-XXe siècle) – Chrystal Vanel, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités
10:20 – 10:40 › Les migrants musulmans somaliens à Johannesburg et les mécanismes de racialisation de l’espace urbain – Samadia Sadouni, Sciences Po Lyon – Institut d’études politiques de Lyon
10:40 – 11:10 Discussion (Pierre Belon)
11:10 – 11:30 Pause café (Pierre Belon)
11:30 – 12:10 Les minorités religieuses face à leur racialisation (Pierre Belon) – Clément Thibaud
11:30 – 11:50 › L’ « islam noir », un principe idéologique et pragmatique. Les points de vue des musulmans sénégalais. – Hélène Grandhomme, Centre de recherches en histoire internationale et Atlantique
11:50 – 12:10 › La littérature arabe contemporaine et la dénonciation du racisme – Xavier Luffin, Université Libre de Bruxelles [Bruxelles]
12:10 – 12:40 Discussion (Pierre Belon)
12:40 – 14:30 Déjeuner
14:30 – 15:10 Diffusion et adaptation de l’idée de race en contexte religieux non européen (Pierre Belon) – Clément Thibaud
14:30 – 14:50 › Une logique de soutien à la “lignée unique” de l’empereur japonais : l’ethnicisation des cultes autochtones au XIXe siècle – Yusuke Inenaga, Osaka University, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités
14:50 – 15:10 › Robert B. Ekvall (1898-1983). Idées de race et de religion chez un missionnaire et anthropologue américain sur la frontière sino-tibétaine – Marie-Paule Hille, École des hautes études en sciences sociales
15:10 – 15:40 Discussion (Pierre Belon)
15:40 – 16:00 Pause café (Pierre Belon)
16:00 – 16:40 Diffusion et adaptation de l’idée de race en contexte religieux non européen (Pierre Belon) – Jean-Frédéric Schaub
16:00 – 16:20 › L’improbable inhumanité de l’humanisme : Race, racialisme et discrimination dans le Bouddhisme – Lionel Obadia, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, Université Lumière Lyon 2
16:20 – 16:40 › Bouddhisme et race à Sri Lanka : de la théorie de la ‘race élue’ à la pratique du Bodu Bala Sena – Eric Meyer, Institut National des Langues et Civilisations Orientales
16:40 – 17:10 Discussion (Pierre Belon)
18:00 – 19:30 Excursion dans le Vieux-Mans

Vendredi 3 juin 2016

09:30 – 09:45 Accueil des intervenant-e-s (Salle de conférences)
09:45 – 10:00 Mot de bienvenue (Salle de conférences) – Philippe Portier (directeur du GSRL)
10:00 – 10:40 Les réactions religieuses face aux politiques raciales (contestation, silence, participation) (Salle de conférences) – Denis Pelletier
10:00 – 10:20 › La pensée völkisch, ou comment des penseurs protestants ont pu servir la cause du nazisme – Lucie Kaennel, Universität Zürich
10:20 – 10:40 › The German Christian Church Movement and the Christianity for »Aryans« – Dirk Schuster, Universität Postdam
10:40 – 11:10 Discussion (Salle de conférences) – Denis Pelletier
11:10 – 11:30 Pause café (Salle de conférences)
11:30 – 12:30 Les réactions religieuses face aux politiques raciales (contestation, silence, participation) (Salle de conférences) – Denis Pelletier
11:30 – 11:50 › Le Saint-Siège face au racisme des régimes totalitaires des années 1930 – Raffaella Perin, Universita Ca’Foscari Venezia
11:50 – 12:10 › L’Eglise catholique et le « sain nationalisme japonais » – Olivier Sibre, Labex Ecrire une Histoire Nouvelle de l’Europe
12:10 – 12:30 › De la religion contre la race à la religion de la race, christianisme et nationalisme bretons au début du XXe siècle. – Sébastien Carney, Université de Bretagne Occidentale [Brest]
12:30 – 13:00 Discussion (Salle de conférences) – Denis Pelletier
13:00 – 14:30 Déjeuner
14:30 – 15:10 Racialisation et ethnicisation du religieux : Perspectives sociologiques et anthropologiques (Salle de conférences) – Simona Tersigni
14:30 – 14:50 › De l’ ‘‘hindou arriéré” à l’ ‘‘animiste”. Réflexions autour de la construction de la catégorie « tribu » en Inde – Cécile Guillaume-Pey, École des hautes études en sciences sociales
14:50 – 15:10 › Les communautés africaines catholiques en France. Une fenêtre sur la notion troublée de « race » au sein de l’Eglise – Alexis Artaud de la Ferrière, Groupe Sociétés, Religions, Laïcités
15:10 – 15:40 Discussion (Salle de conférences) – Simona Tersigni
15:40 – 16:00 Pause café (Salle de conférences)
16:00 – 16:40 Racialisation et ethnicisation du religieux : Perspectives sociologiques et anthropologiques (Salle de conférences) – Simona Tersigni
16:00 – 16:20 › Socio-sémantique historique des usages du terme musulman : processus d’ethnicisation, de racialisation et de confessionnalisation en tension – Marie-Claire Willems, Sophiapol, Université Paris 10, Paris Ouest Nanterre La Défense
16:20 – 16:40 › Le fait scolaire “ramadan” : approcher les dimensions ethnoreligieuses de l’expérience scolaire – Benjamin Farhat, Université Paris 8, Sciences de l’Éducation
16:40 – 17:10 Discussion (Salle de conférences) – Simona Tersigni

Source : relrac2016


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.