Colloque – [Im]postures. Langages du corps à l’époque moderne, le 5 décembre 2020, EN LIGNE.

UNIVERSITÉ DE ROUEN, Grhis et MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE ROUEN

Organisation : Frédéric Cousinié (Université de Rouen), Dominique Boutet (Université de Rouen) et Alysée Le Druyllenec (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

INSCRIPTION :    colloquecontact@gmail.com

Quand les images sont muettes il est tentant de leur extorquer la parole. Telle est la fonction de l’expression des passions qu’exposeraient les visages et les corps dans la peinture des XVIe et XVIIe siècles.

            Mais pensées, sens, sensations et sentiments sont-ils véritablement lisibles dans le visible ? Sous quelles conditions le sont-ils ? Pourrions-nous non pas réduire les corps à des mots, mais seulement  les faire agir sur d’autres corps, corps à corps ?

            En proposant à l’analyse un certain nombre de postures exemplaires – se tenir, se dresser, surgir, faire face, se retourner, porter, tendre, prendre, indiquer, etc. – ce colloque interdisciplinaire se propose d’étudier la généalogie, le sens, les enjeux et les effets produits que peut induire la représentation corporelle.

8h45ACCUEIL

9h 00 – Introduction et hommage à Dominique Boutet : Aliyah Morgenstern (Université sorbonne Nouvelle Paris 3), Chloé Thomas & Léa Chevrefils (Université de Rouen Normandie)

Capturer le corps en mouvement : Impact de l’art sur les études gestuelles

9 h 45 – Frédéric Cousinié (université de Rouen Normandie)

Du Verbe à la posture : un continuum expressif.  Le Christ et la femme adultère de Nicolas Colombel (1682) et de Nicolas Poussin (1653).

10 h 30 – Marina Nordera (Université côte d’azur)

La dynamique de l’appui dans la figura serpentinata. Une lecture de La rencontre d’Eliezer et Rebecca à la fontaine de Marten de Vos (1532) à l’épreuve de l’analyse du mouvement.

11 h 15pause

11 h 45 – Bertrand Prevost (Université de Bordeaux-Montaigne 3)

Postures de passion, gestes du travail. Une perspective sur le mouvement des corps en peinture (XVe-XIXe siècle)

12 h 30 – Dimova Temenuzhka (Université de Strasbourg)

D’une main à l’autre. Transcription et paramètres des accords chirographiques dans la peinture moderne.

13 h 15Pause déjeuner

14 h 15 – Étienne Jollet (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)

L’inexpressivité en peinture au XVIIIe siècle : Antoine Watteau/Giambattista Tiepolo

15 h 00 – Giovanni Careri (EHESS, Paris)

Le Saint François pénitent d’Annibale Carracci : la mémoire dans le geste.

15 h 45Pause

16 h 15 – Xavier Vert (Ecole supérieure des beaux-arts de Nantes)

Posture et imposture du Moïse de Michel-Ange.

17 h 00 – Alysée Le Druillenec (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Faire face à la colère des Dieux. Le repli sur soi, une compression expressive ?

17h 45 CONCLUSIONS

Un colloque organisé par l’Université de Rouen – Groupe de recherche en histoire (Grhis), en association avec le Musée des beaux-arts de Rouen.

Direction scientifique : Frédéric Cousinié,  en collaboration avec Dominique Boutet (Université de Rouen Normandie)  –  Organisation et coordination : Alysée Le Druillenec (Université de Paris I).

Contact /Inscription :  colloquecontact@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.