Cours-conférence – Les racines de la démocratie représentative avant 1800

Le mardi 19 avril 2022 de 17h00 à 19h00 se tiendra le cours-conférence de Wim Blockmans au Palais des Académies – Écuries royales (Rue Ducale, 1, 1000 Bruxelles)

L’Europe est le seul continent qui a développé des institutions représentatives exerçant des compétences décisives dans la politique des États. Depuis Otto Hintze (1931), aucun historien n’a plus abordé les conditions spécifiques qui ont permis cette création, ni leur absence ou disparition. Bien que des formes de participation politique aient fonctionné assez généralement au niveau local, leur représentation au niveau des États s’est répandue très inégalement à travers l’Europe. Il convient donc de préciser quelles catégories sociales réussirent à faire valoir leurs intérêts, par quels moyens, et avec quels effets. Le cours-conférence mettra l’accent sur des phases d’expansion et de contraction :

  • la condition primaire est la formation de différentes catégories sociales disposant de ressources relativement autonomes, dont aucune n’est hégémonique,
  • la croissance économique et démographique produit des catégories sociales nouvelles qui visent à réaliser leurs desseins par l’émancipation,
  • les tensions ou luttes inhérentes à cette dynamique mènent à la consolidation des rapports de force dans des institutions,
  • les phases de contraction démographique et économique renforcent la tendance à l’oligarchie, inhérente à chaque institution.
    Ce modèle sera concrétisé par de courtes discussions de cas typiques, des Ligues lombardes au XIIe siècle à la disparition des assemblées d’États aux XVIIe et XVIIIe siècles, tandis qu’elles furent souveraines ailleurs.

Inscription obligatoire

Informations

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.