Colloque – 23-24/02/2017 – La reconquête par le livre et l’image. Au cœur de la réforme catholique dans les Pays-Bas (XVIe-XVIIes.)

La reconquête par le livre et l’image. Au cœur de la réforme catholique dans les Pays-Bas (XVIe-XVIIes.)

Winning Back with Books and Prints. At the Heart of the Catholic Reformationin the Low Countries (16th-17th c.)

Lieu: Université de Liège, Salle des Professeurs, A1-Bâtiment central – Place du 20 Août

Date de l’événement: 23-24/02/2017

Programme:

8.45. Welcome coffee, registration /Accueil et inscription

9.15. Presentation

Session I 09.30-11.00

Heleen WYFFELS (KU Leuven) Assessing survival rates of widow-printers’businesses in sixteenth-century Antwerp

Rosa DE MARCO (ULg/Transitions) Les sources emblématiques des marques d’imprimeurs dans les Pays-Bas méridionaux (1561-1640)

Renaud ADAM (F.R.S./FNRS–ULg/Transitions) L’imprimerie à Bruxelles sous les archiducs Albert et Isabelle (1598-1633)

Pause

Session II 11.30-12.30

DirkI MHOF (Plantin-Moretus Museum) A lucrative illustrated prayer book for decades: Canisius’s Manuale catholicorum published by the Plantin Press

Renaud MILAZZO (Paris Saclay/Univ. Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) Les ventes internationales des livres d’emblèmes jésuites par l’officine plantinienne: l’exemple du Père Joannes David au début du XVIIe siècle

13.00. Lunch / Repas

Session III 14.30-15.30

Alexander SOETAERT (KU Leuven) A French book in the Low Countries: Matthieu de Launoy’s ‘Déclaration et réfutation’ and its reissues in Douai, Cambrai and Antwerp

Ruth S. NOYES (Wesleyan University) ‘Per modum compendii a Leonardo Damerio Leodiensi in lucem editum.’ Odo van Maelcote and Leonard Damery’s astrolabium aequinoctiale and the Catholic Reformation converting [im]print

Pause

Session IV 16.00-17.00

Paul ARBLASTER (Univ. Saint-Louis, Bruxelles/Louvain School of Translation and Interpreting) The rhetoric and imagery of crusading in some Antwerp responses to the Bohemian crisis

Johan VERBERCKMOES (KU Leuven) L’hilarité chrétienne au temps des Archiducs Albert et Isabelle

17.15. Cécile Oger, Conservatrice, Présentation des trésors de la Bibliothèque Alpha de l’Université de Liège et Stéphanie Simon, Responsable de la cellule numérisation, Présentation du programme de numérisation DONum (Dépôts d’Objets Numérisés) (http://donum.ulg.ac.be)

9.00. Coffee / Accueil

Session V 9.30-11.00

Walter S. MELION (Emory University) Haeretici typus, et descriptio: Heretical and Anti-Heretical Imagemaking in Jan David S.J.’s Veridicus Christianus

Annelyse LEMMENS (UCL/GEMCA) Les frontispices de livre à l’épreuve de la contre-Réforme: un rebranding par l’image

Gwendoline de MÛELENAERE (UCL/GEMCA) Les affiches de thèses dédiées à Léopold-Guillaume d’Autriche, au service de la Pietas Austriaca

Pause

Session VI 11.30-12.30

Valentine LANGLAIS (Univ. Paul Valéry, Montpellier/Univ. Genève) L’iconographie de la Dernière Cène dans l’Evangelicae Historiae Imagines de Jérôme Nadal, 1593

Marie-Élisabeth HENNEAU (ULg/Transitions) Pratiques de lectures dans les couvents féminins des Pays-Bas méridionaux et du pays de Liège (XVIIe-début XVIIIe s.)

13.00. Lunch / Repas

14.30. Exhibition / Exposition (Musée Grand Curtius): Une réforme, un livre : Luther et la bible palatine

 

Source de l’info: ULg

Conférence – 23/02/2017 – Thomas More et Érasme : une amitié littéraire

Thomas More en Erasmus: een literaire vriendschap
Thomas More et Érasme : une amitié littéraire

Lieu : Bruxelles, Maison d’Erasme
Date de l’événement : 23/02/2017 (19h)

Argument :

In 2016 was het 500 jaar geleden dat Thomas Mores bekendste werk, de Utopia verscheen bij Dirk Martens in Leuven. More en Erasmus waren toen al zo’n twintig jaar bevriend met elkaar. Van bij hun kennismaking in Londen voelden beide humanisten zich tot elkaar aangetrokken: ze deelden hun literaire interesse, schreven Latijnse gelegenheidsverzen en wensten een betere kennis van het Grieks te verwerven. Bovendien hielden ze allebei van spot en satire. Toen bleek dat eerst Erasmus’ Lof der Zotheid en vijf jaar later ook zijn vertaling van het Nieuwe Testament op hevige kritiek stuitte bij zijn collega’s in Leuven zou More naar zijn pen grijpen om zijn vriend te verdedigen.

Jeanine De Landtsheer is als onderzoekster verbonden aan het Seminarium Philologiae Humanisticae van de KU Leuven, waar ze zich toelegt op de kritische editie van de correspondentie van Justus Lipsius. Ze vertaalde ook een ruime selectie uit de Colloquia en de Adagia van Erasmus, evenals enkele van zijn pedagogische werken.

Toegang gratis mits plaatsbespreking online of 02.521.13.83              

Hans Holbein de Jongere (kopie naar), Portret van Thomas More, na 1527. Londen, National Portrait Gallery.

Quand l’Utopia, œuvre la plus célèbre de Thomas More, parut en 1516 chez Dirk Martens à Louvain, More et Érasme se connaissaient depuis une vingtaine d’années. Dès leur première rencontre à Londres, une affinité croissante lia les deux humanistes : tous deux se passionnaient pour la littérature classique, écrivaient en latin de la poésie de circonstances et souhaitaient améliorer leur connaissance du grec. Ils partageaient par dessous tout un intérêt pour l’ironie et la satire. Lorsque l’Éloge de la Folie d’Érasme et, cinq ans plus tard, sa traduction du Nouveau Testament furent durement critiquées par les théologiens de Louvain, More n’hésita pas à saisir sa plume pour défendre son ami. Conférence en néerlandais.

Jeanine De Landtsheer est membre du Seminarium Philologiae Humanisticae de la KU Leuven. Elle s’occupe de l’édition critique de l’œuvre épistolaire de Juste Lipse. Elle a traduit une sélection des Colloques et des Adages d’Érasme, ainsi que quelques-uns de ses traités pédagogiques.

Entrée gratuite, sur réservation au 02 521 13 83 ou info@erasmushouse.museum

Source : Maison Erasme

Formulaire d’inscription

Appel à posters – Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées

« “Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”
Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées »

Appel à posters

Lieu : Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain
Date de l’événement : 6 octobre 2017
Date limite de réponse à l’appel : 15/05/2017

Argument

La journée d’étude « “Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”. Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées » se tiendra à Louvain-la-Neuve (Université catholique de Louvain), le vendredi 6 octobre 2017.

Elle a pour objectif d’approfondir les questions de la réception et de l’appropriation de l’Antiquité romaine par les intellectuels des Lumières. Cette journée d’étude fait suite à une première rencontre organisée à l’Université de Florence le 26 mai 2016 (« Roma nell’età dei Lumi »). La perspective envisagée est résolument internationale et interdisciplinaire puisqu’il s’agira de réunir des spécialistes issus de différentes disciplines afin de traiter de cette thématique par le biais de divers aspects d’ordre historique, culturel et archéologique. Les langues de communication lors de la journée d’étude seront le français, l’italien et l’anglais.

Le comité organisateur de l’événement souhaite en outre mettre en avant les travaux de recherches innovants de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés. En complément aux communications proposées par des intervenants belges et étrangers, le programme de la journée comprendra donc une session de présentation de posters qui est l’objet de cet appel à contribution.

Les posters retenus seront présentés par leur auteur à la fin de la journée d’étude. Les présentations des différents auteurs seront intégrées aux actes de la journée d’étude.

Informations pratiques :

Les chercheurs intéressés par l’appel à posters sont invités à contacter les organisateurs de la session (olivier.latteur@uclouvain.be ; marco.cavalieri@uclouvain.be) au plus tard pour le lundi 15 mai 2017.

Il leur est demandé de fournir le titre du poster qu’ils souhaitent présenter lors de l’événement ainsi qu’un résumé de maximum 2.500 caractères espaces compris (en français, en anglais ou en italien). Toute proposition pourra être soumise, pour avis, au comité scientifique de l’événement.

L’avis d’acceptation parviendra à l’auteur de l’envoi par retour de mail. Les dimensions du poster seront communiquées dans l’avis d’acceptation.

Comité organisateur : Marco Cavalieri (UCL), Olivier Latteur (UNamur / UCL), Françoise Van Haeperen (UCL) et Pierre Assenmaker (UNamur).

Comité scientifique : Marco Cavalieri (UCL), Ida Gilda Mastrorosa (Università degli studi, Firenze), François de Callataÿ (KBR / ULB), Aline Smeesters (UCL), Pierre Assenmaker (UNamur), Françoise Van Haeperen (UCL) et Olivier Latteur (UNamur / UCL).

Colloque – 09-10/02/2017 – Flandes by Substitution : Copies of Flemish Masters in the Hispanic World (1500-1700)

Flandes by Substitution : Copies of Flemish Masters in the Hispanic World (1500-1700)

Lieu : Bruxelles, Institut royal du Patrimoine artistique (KIK-IRPA)
Date de l’événement : 9-10/02/2017
Date limite d’inscription : 03/02/2017

Argument :

The artistic heritage of the regions that once formed part of the former Spanish Empire includes a large number of painted copies after Flemish masters made during the sixteenth and the seventeenth centuries. Most of these works have received little attention even though they constitute a valuable source for understanding the artistic influence of the Southern Netherlands on Spanish and Latin American art and society in this period. Indeed, the study of copies of Flemish masters sheds light on a number of art historical issues, including the means of diffusion of artistic models, stylistic trends and the dynamics of the art market and the world of collecting. These copies are a valuable testimony to the political, commercial and cultural ties that existed between the Hispanic territories and the Southern Netherlands.

On 9 and 10 February 2017 an international conference will be held on the copies of paintings of Flemish masters from the sixteenth and the seventeenth centuries related to the Hispanic world. The event will take place at the Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA) in Brussels and is organized in collaboration with the Spanish National Research Project COPIMONARCH. La copia pictórica en la Monarquía Hispánica, siglos XVI-XVIII (I+D HAR2014-52061-P) from the Universidad de Granada.

The conference will focus on the phenomenon of the copy from a large variety of approaches, ranging from workshop practices to collecting, trade and patronage. Papers on particular copies have been taken into consideration, but special attention has been paid to the driving forces behind the export-driven market of copies, such as artists, patrons, collectors and merchants. By taking into account cultural, religious, political and socio-economic dynamics, this conference aims to shed new light on the multifaceted artistic impact of the Southern Netherlands on the Hispanic world during the sixteenth and seventeenth centuries.

Scientific Direction:

David García-Cueto, Universidad de Granada
Eduardo Lamas-DeIgado, Royal Institute of Cultural Heritage, Brussels

Scientific Committee:

Elena Alcalá (Universidad Autónoma de Madrid)
Christina Ceulemans (KIK-IRPA, Brussels)
Maria Cruz de Carlos (Museo Nacional del Prado)
Christina Currie (KIK-IRPA, Brussels)
Hélène Dubois (Ghent University / KIK-IRPA, Brussels)
Pedro Flor (Universidade Nova de Lisboa)
Bart Fransen (KIK-IRPA, Brussels)
David García-Cueto (Universidad de Granada)
Pierre-Yves Kairis (KIK-IRPA, Brussels)
Eduardo Lamas-Delgado (KIK-IRPA, Brussels)
Didier Martens (Université Libre de Bruxelles)
Benito Navarrete (Universidad de Alcalá de Henares).

Source : KIKIRPA

Conférence – 07/02/2017 – Une aventure scientifique à travers des histoires connectées

Rencontre avec Sanjay Subrahmanyam

à l’occasion des docteurs honoris causa 2017 UCL

Lieu : UCL, Louvain-la-Neuve, Auditoire Montesquieu 11
Date : mardi 7 février, 10h-12h

subrahmanyam-7fevrier2017

Le mardi 7 février, au Montesquieu 11, Sanjay Subrahmanyam, qui se verra décerner le titre de docteur honoris causa de l’UCL le 6 février, rencontrera la communauté universitaire de 10h à 12h à propos de son parcours intellectuel: Une aventure scientifique à travers des histoires connectées. Menée par Silvia Mostaccio, sa marraine, cette rencontre ouverte aux étudiants et aux chercheurs, sera suivie d’un moment de questions/réponses.

Inscription obligatoire à l’adresse suivante

Source : UCL

Séminaire – 31/01/2017 – Sanjay Subrahmanyam – Autour de l’histoire connectée

« Autour de l’histoire connectée »
par Sanjay Subrahmanyam
Date : 31/01/2017, 10h-17h
Lieu : UCL, Louvain-la-Neuve, Halles Universitaires, Sénat Académique
subrahmanyam-31janv2017
Le but du séminaire est de rencontrer Sanjay Subrahmanyam, futur docteur honoris causa de l’Université catholique de Louvain, autour de la démarche qui est la sienne -l’histoire connectée- à  partir d’une conférence de sa part.
La conférence aura comme point de départ deux articles et une interview disponibles dans le portfolio. Il sera important d’avoir lu ces publications avant le 31 janvier. La conférence sera suivie d’un dialogue avec les historiens présents, tout en donnant un espace privilégié à l’échange interdisciplinaire qui correspond à  la façon de travailler des instituts INCAL et IACCHOS, ainsi qu’aux habitudes de Subrahmanyam lui-même. Une attention particulière sera portée aux jeunes chercheurs (doctorants, post-DOC), qui durant l’après-midi pourront présenter à Subrahmanyam une question de recherche en lien avec leur propre recherche, ainsi qu’avec la démarche de « connexion des histoires » et de décalage du regard du scientifique par rapport à  son objet d’enquête, pratiqués par Subrahmanyam. 
Le séminaire est organisé par le LaRHis, avec la collaboration du CIRFASE, du GEMCA et du LAAP.
Source : UCL

Publication – Ralph Dekoninck dir., Les images miraculeuses de la Vierge au premier âge moderne, entre dévotion locale et culte universel, 2015

« Les images miraculeuses de la Vierge au premier âge moderne, entre dévotion locale et culte universel »
Revue de l’histoire des religions Tome 232, 2, 2015.

Date de publication : 2015
Direction de l’ouvrage : Ralph Dekoninck

Table des matières :

Ralph Dekoninck, « Les images miraculeuses de la Vierge au premier âge moderne, entre dévotion locale et culte universel ».

Ralph Dekoninck, « Une science expérimentale des images mariales. La Peritia de l’Atlas Marianus de Wilhelm Gumppenberg ».

Jean-Marie Sansterre, « Vivantes ou comme vivantes : l’animation miraculeuse d’images de la Vierge entre Moyen Âge et époque moderne ».

Olivier Christin, « Qui porte le monde ? Christophe, Atlas, Hercule et Marie (1570-1650) ».

Maarten Delbeke, Lise Constant, Lobke Geurs et al., « L’architecture des statues miraculeuses dans les Pays-Bas méridionaux ».

Morgane Belin, « Vénérer l’image miraculeuse, consoler l’image martyre. Pratiques de dévotion autour de Notre-Dame de la Colombe (1635-1648) »

Source (site éditeur) : Armand Colin et GEMCA

Conférence – 09/02/2017 – Ecrire l’histoire des futurs du passé. Réflexion sur quelques utopies, du Moyen-Âge et d’aujourd’hui

« Ecrire l’histoire des futurs du passé. Réflexion sur quelques utopies, du Moyen-Âge et d’aujourd’hui »

par Patrick BOUCHERON

Lieu : Bruxelles, ULB, Campus du Solbosch, Bâtiment S, 1er étage, Salle Dupréel
Date de l’événement : 09/02/2017 (18h)

L’histoire ne fait pas seulement récit de ce qui est advenu, mais de ce qui aurait pu advenir, car le passé est toujours gros d’un avenir incertain. Doit-on pour autant s’abandonner aux délices de l’histoire contrefactuelle? La question mérite en tout cas d’être posé. Elle le sera ici à partir de quelques exemples d’utopies médiévales, c’est-à-dire de la capacité des hommes à imaginer, ailleurs, un autre avenir possible.

 

Conférencier : le Professeur Patrick BOUCHERON
Collège de France, Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe s.

Patrick Boucheron est titulaire de la chaire d’Histoire des Pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe s.). Il a gagné une reconnaissance internationale par ses travaux consacrés à l’histoire urbaine tardo-médiévale. Parmi ses thèmes de recherche, on peut citer l’expression monumentale du pouvoir, la notion d’espace public, la pensée politique (notamment les pratiques artistiques, mais aussi les usages politiques de la peur). Patrick Boucheron est une voix originale, qui se distingue par la volonté de faire se répondre la discipline historique, les sciences sociales et la littérature, et par son plaidoyer pour une « histoire monde » qui brise les séparations géographiques et temporelles. Il se singularise aussi par sa capacité à jeter des ponts entre passé et présent, en dialoguant de manière engagée avec la Cité dans des contextes non académiques.

Date: le jeudi 9 février 2017à18h00  (PLAN)

La conférence sera suivie d’un cocktail.

Inscription gratuite et obligatoire via le lien suivant : cliquez ici
RSVP avant le 6 février 2017

Renseignements : com.philoscsoc@ulb.ac.be

Conférence organisée par la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l’ULB en partenariat avec le centre de Recherches SOCIAMM (Sociétés anciennes, médiévales et modernes)

Source : ULB

Publication – Veerle Achten, Geert Bouckaert et Erik Schokkaert (éd.), ‘A Truly Golden Handbook’. The Scholarly Quest for Utopia, 2016

Veerle Achten, Geert Bouckaert et Erik Schokkaert (éd.), ‘A Truly Golden Handbook’. The Scholarly Quest for Utopia, Louvain, Leuven University Press, 2016.

ISBN :  9789462700796
Date de publication : 06/2016

Direction de l’ouvrage/Auteur : Veerle Achten – Geert Bouckaert – Erik Schokkaert

Résumé :

‘A Truly Golden Handbook, No Less Instructive than Delightful, by the Most Learned and Distinguished Professors of the Renowned University of Leuven.’

Leuven celebrates ‘500 Years Utopia’ : www.utopialeuven.be – The Future is More

What would the ideal society of the future look like? In 1516, the eminent English humanist Thomas More tried his hand at imagining a perfect society on a distant island. His Utopia was published in the Flemish town of Leuven, home of a university that was established almost a century earlier. 500 years later, scholars of this university revisit More’s best-known work and reflect on the ideal society of the future, using the scientific insights of today, including perspectives which More could never have imagined.

What will our cities look like a hundred years from now? How will stem cell research and 3D printing change the world? Will we be able to cure all diseases? Will we be traveling to other planets? Will computers take over? Or will humanity find a way to improve the quality of life for everyone and feed a growing world population? In ‘A Truly Golden Handbook’, more than fifty KU Leuven scholars share their science-based utopian dreams. From the creation of spare organs, artificial intelligence and the genetic future, to global governance, ecological sustainability and pathways to more equality, this visionary book offers a broad interdisciplinary look at the world of tomorrow.

Contributors

All contributions were written by academics of KU Leuven

Conny Aerts, Ivo Aertsen, Marc Boogaerts, Geert Bouckaert, René Bouwen, Frederik Ceyssens, Stephan Claes, Katrijn Clémer, Sara Coemans, Goele Cornelissen, Marc Craps, Joep Crompvoets, Lieven De Cauter, Ortwin de Graef, Jan De Lepeleire, Dorien De Man, Bart De Moor, Koen Devriendt, Rudi D’Hooge, Thomas D’Hooghe, Philip Dutré, Jan Elen, Liesbet Geris, Gerard Govers, Styn Grieten, Karin Hannes, Ann Heylighen, Hilde Heynen, Rianne Janssen, Rudy Lauwereins, Koen Lemmens, Peter Lievens, Katlijn Malfliet, Jan Masschelein, Terrence Merrigan, Yves Moreau, Bart Muys, Marten Ovaere, Jan Rongé, Erik Schokkaert, Frans Schuit, Maarten Simons, Manuel Sintubin, Stéphane Symons, Rik Torfs, Chantal Van Audenhove, Kenneth Van den Bergh, André Van de Putte, Hilde Van Esch, Inge Vanfraechem, Ine Van Hoyweghen, Geertrui Van Overwalle, Peter Van Puyvelde, Arne van Stiphout, An Verburgh, Peter Vermeersch, Johan Wagemans, Lode Walgrave.

Table des matières :

Introduction

Veerle Achten, Geert Bouckaert and Erik Schokkaert

  1. The Utopian Human

Engineering the Human

Will Life Go Live One Day?
Bart De Moor

Preventive Maintenance for a Future without Disease
Rudy Lauwereins

Digital Health Care for Real Patients
Liesbet Geris and Ine Van Hoyweghen

The Replaceable Brain
Rudi D’Hooge

The Genetic Future

Blood and Stem Cell Utopia: The Search for the Holy Grail
Marc Boogaerts

Healthy Genes for Everyone
Koen Devriendt and Hilde Van Esch

Universal Reproductive Freedom and Health
Thomas D’Hooghe

The Health Care of the Future

Eradicating Depression without Losing Humanity
Stephan Claes

Recovery without Cure
Chantal Van Audenhove

Person-Centered Health Care without Fragmentation
Jan De Lepeleire

  1. Utopian Society

The Governance of the Future

Utopian Public Governance: Cloudy, Cloudier, Cloudiest
Geert Bouckaert and Joep Crompvoets

Creative Democracy and the Global Citizen
Peter Vermeersch

Freedom of Expression: Rediscovering Speakers’ Interests
Koen Lemmens

Responding to Crime through Restoration
Lode Walgrave, Ivo Aertsen and Inge Vanfraechem

The Citizen of the Future

Religion as a Utopia?
Rik Torfs

Diversity without a Group Approach
Katlijn Malfliet

Building upon Disability Experience
Ann Heylighen

Co-Creating the Future Now
Marc Craps, Styn Grieten and Rene Bouwen

School: Everyone Can Learn Everything
An Verburgh, Maarten Simons, Jan Masschelein, Rianne Janssen, Jan Elen and Goele Cornelissen

The Market of the Future

2100: A Good Life in a Global Economy
Erik Schokkaert

Wage without Work
Marten Ovaere, Kenneth Van den Bergh and Arne van Stiphout

Innovation without Property?
Geertrui Van Overwalle

Unlimited Energy in a Finite World: A Stepping Stone from Humanity to ‘Humaneity’
Jan Ronge and Dorien De Man

  1. The Utopian World

The City of the Future

Lutopia: An Ideal City in an Ideal World
Hilde Heynen

The Future of the Earth

The Moral Obligation of a Dream
Frans Schuit

Is There a Common Future for People and Trees?
Bart Muys

The Long and Difficult Road to the Land of Cockaigne 2.0
Gerard Govers

A World without Man, the End of the Anthropocene?
Manuel Sintubin

The Planets of the Future

Towards Other Worlds in the Milky Way
Conny Aerts and Katrijn Clemer

Interstellar Expeditions with a Medieval Mindset
Frederik Ceyssens

  1. Utopian Knowledge

The Materials of the Future

Superatoms – More with Less Matter
Peter Lievens

3D Printing: The Making of Utopia
Peter Van Puyvelde

The Information of the Future

Thinking and Conscious Machines?
Philip Dutre

The Geek Reformation
Yves Moreau

The Science of the Future

The (App)Sense of Numbers and Narratives in Social Science Research
Karin Hannes and Sara Coemans

The Ideal Organization of Science: Two Simple but Utopian Proposals
Johan Wagemans

  1. On Utopian Reflection

More’s Mere Words: Utopia Writ Large
Ortwin de Graef

Engaging History: Religion and Politics in Utopia
Terrence Merrigan

Utopia Rediscovered: A Redefinition of Utopianism in the Light of the Enclosures of the Commons
Lieven De Cauter

It Always Seems Impossible until It’s Done
Stephane Symons

What’s Wrong with Social Utopianism?
Andre Van de Putte

Source (site éditeur) : KULeuven

Publication – Maxime Perret, Balzac et le XVIIe siècle : mémoire et création littéraire, 2015

Maxime Perret, Balzac et le XVIIe siècle : mémoire et création littéraire, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2015.

ISBN : ISSN : 978-2-87854-654-5
Date de publication : 2015


Résumé :
Présentée par Balzac comme l’« Histoire des mœurs de son temps », La Comédie humaine fait constamment référence au passé historique et littéraire. Au fil des Études de mœurs, des Études philosophiques et des Études analytiques, se dessine le portrait de ce passé d’« Ancien Régime » où le XVIIe siècle occupe une place éminente. Ce livre met au jour les différents usages balzaciens du « Grand Siècle » et en décrit les fonctions dans La Comédie humaine. Il fait par là même émerger un «réseau XVIIe siècle » qui relie de manière originale les multiples récits du cycle. Est ainsi révélé le profond rapport qu’entretient une œuvre capitale du roman moderne avec la tradition littéraire classique.

Table des Matières

Source (site éditeur) :  Paris-3 et GEMCA

Publication – Marieke Abram, Anna Dlabacova, Ingrid Falque, Giacomo Signore (éd.), Mobility of Ideas and Transmission of Texts. Religion, Learning and Literature in the Rhineland and the Low Countries (ca. 1300-1550), 2015

Marieke Abram, Anna Dlabacova, Ingrid Falque, Giacomo Signore (éd.), Mobility of Ideas and Transmission of Texts. Religion, Learning and Literature in the Rhineland and the Low Countries (ca. 1300-1550), Rome, Edizioni di Storia e Letteratura (“Manuscripts-Ideas-Culture”), 2015

ISBN : 9788863728972
Date de publication : 2015

Résumé :
Ce volume vise à analyser la transmission, par le biais de la langue vernaculaire, des connaissances des élites ecclésiastiques et universitaires vers un plus large public de lecteurs. L’approche inter- et multidisciplinaire des différentes contributions – philologique, historique et philosophique – contribue à mettre en lumière la vie intellectuelle dans la région du Rhin et des anciens Pays-Bas à l’époque de Maître Eckhart et de Jean Tauler, une époque au cours de laquelle pratique religieuse et mystique contemplative ont produit une littérature vernaculaire sophistiquée.

Table des Matières

Source (site éditeur) :  Storia e letteratura et GEMCA

Publication – Utopia & More. Thomas More, de Nederlanden en de utopische traditie

« Utopia & More. Thomas More, de Nederlanden en de utopische traditie »
Catalogus bij de tentoonstelling in de Leuvense Universiteitsbibliotheek, 20 oktober 2016 – 17 januari 2017, Louvain, Leuven University Press, 2016.

ISBN : 9789462700932

Date de publication : 10/2016

Direction de l’ouvrage/Auteur : Dirk Sacré – Erik De Bom – Demmy Verbeke – Gilbert Tournoy

Résumé :

Vijfhonderd jaar geleden legde Dirk Martens in Leuven Utopia ter perse. Om de verjaardag van dit meesterwerk van Thomas More (1477/78–1535) passend te vieren organiseert de Leuvense Universiteitsbibliotheek in het najaar van 2016 een tentoonstelling. Die biedt een portret van More als humanist, staatsman en polemist, belicht zijn contacten met de Nederlanden en staat stil bij zijn terechtstelling en postume faam. Daarnaast gaat de tentoonstelling uitgebreid in op Utopia zelf en tal van bekende en minder bekende utopische werken. Prikkelende essays over al deze onderwerpen en gedetailleerde beschrijvingen van de tentoongestelde objecten vindt de lezer in de bundel Utopia & More. Thomas More, de Nederlanden en de utopische traditie. En voor wie nóg meer wil, bevat het boek ook een aantal extra lemmata die de context schetsen en meer werken voorstellen.

Table des matières (si disponible) :

— Woord vooraf

— D. Sacré, Ephemerides Moricae

Deel I: Thomas More

— M. Laureys, Liefde voor de letteren, gedrevenheid voor de staat, overgave aan God. Het leven van Thomas More

— J. Papy, De twee pennen van kanselier-literator Thomas More. Humanistische literatuur en ‘New Learning’ in het

Engeland van Hendrik VIII

— J. Papy, De orthodox Thomas More in de polemische stormen van de Reformatie. Van religieuze pennenstrijd

tot schavot

— G. Latré, De Engelstalige werken van Thomas More

— G. Tournoy, Terechtstelling en postume faam van Thomas More

— Catalogusnotities 1 t.e.m. 48

Deel II: Thomas More en de Nederlanden

— D. Sacré, Thomas More en de Nederlanden

— Catalogusnotities 49 t.e.m. 88

Deel III: Utopia en de utopische traditie

— E. De Bom, Het ongrijpbare Utopia. Zoektocht naar de ideale samenleving van Nergensland

— E. De Bom – T. Van Houdt, Van atopie tot utopie, van eutopie tot dystopie. Enkele krachtlijnen van de utopische traditie

— Catalogusnotities 89 t.e.m. 120

— Afkortingen

— Literatuurlijst

— Index nominum

Source (site éditeur) : KULeuven

Conférence – 22/03/2017 – ‘Nooit Meer Alleen’, een onderzoek naar het artistieke autobiografische beeldverhaal

Conférence « Miraeus Lectures »

Eva Cardon
‘Nooit Meer Alleen’, een onderzoek naar het artistieke autobiografische beeldverhaal
(conference en néerlandais)

Lieu : Anvers, Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience
Date de l’événement : mercredi 22/03/2017 (19h)

Argument :

Mijn artistieke loopbaan volgde geen lineair pad. In plaats van me op één medium te concentreren verkoos ik een hybride kunstpraktijk uit te bouwen. Naast het tentoonstellen, cureren en werken in opdracht raakte ik gepassioneerd door de narratieve mogelijkheden van het beeldverhaal. Op het einde van de 20ste eeuw ontwikkelde dit zich tot een volwaardige kunstvorm die aspecten uit de beeldende kunsten en literatuur combineert. Een van de belangrijkste hedendaagse genres binnen het stripmedium is de autobiografie. Maar vaak resulteert een puur persoonlijke getuigenis dan in eenvoudige beeldtaal en ligt de nadruk minder op de artistieke vorm. Mijn doctoraatsonderzoek in de Kunsten (promotoren Pascal Lefèvre en Gerda Dendooven) kan ik kaderen binnen een beweging van hedendaagse Europese kunstenaars die op een poëtische manier omgaan met het stripidioom. Na het publiceren van het experimentele beeldverhaal Wij Twee Samen (2015) over het verliezen van mijn dementerende vader, werk ik voor dit onderzoek opnieuw aan een verhaal met een autobiografische kern. Na enkele case study’s waarvoor ik o.a. samenwerkte met muzikanten en schrijvers bouw ik in de huidige fase van mijn doctoraatstraject in korte hoofdstukken een narratief op rond aspecten van het moederschap. Ik onderzoek de mediumspecifieke mogelijkheden van het beeldverhaal en probeer deze langzaamaan open te breken naar een kunstzinnige context.

Over de spreker: Eva Cardon (Ephameron) behaalde de meestergraden in Schilderkunst en Illustratieve Vormgeving. Ze doceert aan twee kunsthogescholen in België en voert een doctoraatsonderzoek in de Kunsten naar het artistieke autobiografische beeldverhaal. Haar narratief werk bevraagt de gevoelige kant van het leven, waarbij ze alledaagse en intieme drama’s documenteert. Onder kunstenaarsnaam Ephameron publiceerde ze haar illustraties in talrijke dagbladen en magazines zoals The New York Times, De Standaard, De Tijd en Knack. Zij is ook actief als curator en toont haar werk in tentoonstellingen over de hele wereld.

Source de l’info : Boekgeschiedenis