Publication – Inventaire des procès de la noblesse devant le Conseil de Brabant (1690-1700)

BEHETS Paul, (rédaction finale et introduction de) DECEULAER Harald, Inventaris van het archief van de Raad van Brabant. Processen van de adel 1618-1700 (vnl. 1691-1700), série Inventaires Archives de l’État Région de Bruxelles-Capitale, n°84, Publ. 5868, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2018.

Date de publication: octobre 2018

Présentation: 

La fin du XVIIe siècle est une période quelque peu mystérieuse et peu étudiée par les historiens. Un nouvel inventaire des dossiers de procès de la noblesse devant le Conseil de Brabant permet de se faire une meilleure idée sur cette période. À l’époque, la noblesse jouait un rôle sociétal, militaire et politique important. Consultables aux Archives de l’État à Bruxelles, les 1.400 dossiers décrits dans l’inventaire fournissent de très précieuses informations relatives à l’histoire locale de centaines de villages durant l’Ancien Régime (ex : moulins, fermes, châteaux) ainsi qu’une multitude de données biographiques et généalogiques.

Le Conseil de Brabant était, entre le XVe et le XVIIIsiècle, le tribunal principal du Duché de Brabant. Les Archives de l’État conservent plus de 3 kilomètres linéaires d’archives produites par cette institution. Les dossiers de procès contiennent des dizaines de milliers de récits, témoignages, événements et tranches de vie pouvant éclairer l’histoire des XVIIe et XVIIIe siècles. Si une grande partie de ces dossiers ont déjà été inventoriés les années précédentes, il reste encore beaucoup de pain sur la planche…

A la suite des deux inventaires publiés en 2013 et 2016, ouvrant à la recherche les dossiers de procès de la noblesse de 1511 à 1690, l’inventaire qui paraît aujourd’hui concerne les dossiers de procès de la noblesse des années 1691 à 1700 (et sur quelques dossiers antérieurs à 1691 mais qui n’ont été découverts qu’après la publication des inventaires précédents). En leur qualité de seigneurs des villages et seigneuries, les nobles étaient des personnages-clés au niveau local, jouant un rôle important dans la vie sociétale, politique et militaire.

Le nouvel inventaire a été réalisé par Paul Behets, bénévole aux Archives de l’État à Bruxelles, tandis que l’introduction et la rédaction finale ont été effectués par l’archiviste Harald Deceulaer. Paul Behets s’occupe depuis 2010 de l’inventoriage des dossiers de procès du Conseil de Brabant et est ainsi devenu l’auteur de nombeux inventaires de qualité. Prochainement, il finalisera un nouvel inventaire sur les procès de la noblesse des années 1750 à 1795.

Publication – Horreur sacrée et sacrilège. Image, violence et religion (XVIe et XXIe siècles)

Ralph Dekoninck, Horreur sacrée et sacrilège. Image, violence et religion (XVIe et XXIe siècles), Bruxelles, Académie royale de Belgique, « L’Académie en Poche », 2018.

Date de publication : octobre 2018

ISBN:  978-2-8031-0655-4

Description:

Cet essai invite à un rapprochement entre les formes de médiatisation de la violence terroriste d’aujourd’hui et celles qui caractérisèrent les guerres de religion au XVIesiècle. Plutôt que s’engager sur la voie hasardeuse d’une comparatisme qui porterait sur les faits historiques, il s’agit de réfléchir à certaines modalités transhistoriques de représentation de la violence spectacularisée, et en particulier celle liée au martyre. Il n’est pas tant question de dégager des invariants anthropologiques que d’éclairer un certain nombre de modèles figuratifs qui constituent autant d’images-écran continuant à nourrir ou à contaminer notre imaginaire contemporain où se mélangent terreur et fascination face au spectacle de la violence médiatisée. Si le point de vue ici adopté est bien celui de l’Occident, l’objectif est également de montrer combien le djihadisme contemporain, parfaitement acculturé à la mondialisation, manipule délibérément les codes occidentaux.

Publication – Le poète face au tableau de la Renaissance au Baroque

Ralph Dekoninck et Aline Smeesters (dir.), Le poète face au tableau de la Renaissance au Baroque, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2018.

Date de parution: 4 octobre 2018

ISBN:  978-2-86906-671-7

Présentation:

Dans l’Europe des 16e et 17e siècles, les poètes composent volontiers des descriptions de tableaux dans la tradition de l’ekphrasis antique, mais adaptée aux enjeux culturels de leur temps.

À travers des études d’œuvres réparties entre l’Italie, la France, l’Allemagne, les anciens Pays-Bas et la Pologne, ce livre éclaire le dialogue qu’engage la poésie de cette époque (vernaculaire ou néo-latine) avec des peintures qui lui sont contemporaines. Il permet d’apporter un regard original sur l’œuvre de peintres célèbres comme Titien, Dürer, Rosso Fiorentino ou Rubens, mais aussi de faire découvrir des textes et des tableaux méconnus.

Conférence – Jérôme Bosch et l’Adoration des Mages

Conférence de Jos Koldeweij (Radboud Universiteit, Nijmegen), organisée par la Maison d’Érasme en collaboration avec le Davidsfonds, le Masereelfonds et le Willemsfonds.

Titre: Jérôme Bosch et l’Adoration des Mages

Date: 17 octobre 2018 (19.00)

Lieu: Maison d’Érasme, rue de Formanoir, 31 – 1070 Anderlecht

Argument:

Jos Koldeweij, initiateur et directeur du Bosch Research and Conservation Project (BRCP), présente les résultats des recherches menées à l’automne 2017 sur le triptyque de l’Adoration des Mages conservé à la Maison d’Érasme. Le triptyque a été analysé grâce aux dernières technologies de pointe (lumière visible de haute résolution, photographie infrarouge, réflectographie infrarouge, stéréomicroscopie). Quels liens existent entre ce triptyque et l’œuvre de Jérôme Bosch ? Jos Koldeweij envisagera cette question essentielle, en discutant les différentes représentations des Rois Mages réalisées par et d’après Jérôme Bosch. Conférence en néerlandais avec traduction simultanée.

Entrée gratuite sur réservation, en ligne : www.erasmushouse.museum, par mail : info@erasmushouse.museum ou par tel. : 02 521 13 83.

Cette conférence est organisée par la Maison d’Érasme en collaboration avec le Davidsfonds, le Masereelfonds et le Willemsfonds.

À propos de l’orateur

Jos Koldeweij (Radboud Universiteit, Nijmegen)  est professeur d’Histoire de l’Art du Moyen-Âge. Il a étudié l’Histoire de l’Art à Utrecht, où il a défendu sa thèse de doctorat cum laude (‘Der gude sente Servas’). Ses recherches actuelles portent sur les insignes religieux et profanes du Moyen Âge tardif, l’œuvre de Jérôme Bosch et les sculptures de stalles. Il a été commissaire d’expositions à ’s-Hertogenbosch, Utrecht, Rotterdam et Bruges. Avec Matthijs Ilsink, il prépare l’exposition Uit de stal van Bosch. Jheronimus Bosch en de Aanbidding der Koningen (du 1er décembre 2018 au 10 mars 2019.

Séminaire – Atelier avec Fabio della Schiava et Kevin Dekoster

Séminaire du GEMS – Atelier avec Fabio della Schiava et Kevin Dekoster

Titres: 

  • Fabio della Schiava (UGent / KU Leuven), Toward a critical edition of Biondo Flavio’s Roma instaurata.  
  • Kevin Dekoster (UGent), From Dissecting Table to Courtroom. The Professionalisation of Medico-Legal Expertise in the Early Modern County of Flanders (16th-18th Centuries)

Date: 25 octobre 2018 (10.00-12.00)

Lieu: Université de Gand, Bibliothèque de la faculté d’arts et philosophie, Aile Magnel, Salle « Freddy Mortier »

Présentation:

  • Fabio della Schiava (UGent / KU Leuven), Toward a critical edition of Biondo Flavio’s Roma instaurata.  

Published in 1446 by Biondo Flavio, one of the most distinguished historians of the Italian QuattrocentoRoma instaurata is an account in Latin of the archeological remains of ancient and christian Rome. Because of its centrality both for scholars of Humanism and Archeology, Roma instaurata has been repeatedly published between the Fifteenth and the Twenty-first century but still lacks a critical edition able to provide the reader with a reliable text and a better knowledge of Biondo’s antiquarian methodology. This edition has been now partially accomplished thanks to a 3 years project sponsored by the Deutsche Forschungsgemeinschaft and undertaken at Bonn University. The paper aims to share the results of this research with a focus on the philological problems which have been encountered and the applied methodology to solve them. 

  • Kevin Dekoster (UGent), From Dissecting Table to Courtroom. The Professionalisation of Medico-Legal Expertise in the Early Modern County of Flanders (16th-18th Centuries)

Thanks to figures such as Andreas Vesalius and Jan Palfijn, scholars of the early modern Habsburg Netherlands can justifiably claim an important role for this region in the historiography on the professionalisation of medicine. However, the development of medical expertise within a forensic context remains largely unknown terrain. Taking the County of Flanders as its geographical focus, this research project aims to analyse and explain quantitative and qualitative developments in the importance of medico-legal expertise to the functioning of early modern systems of criminal justice. This objective will primarily be achieved by a study of the form and content of autopsy and other medico-legal reports produced by medical experts, such as surgeons and physicians, who were consulted by law courts and other representatives of early modern governmental power. In order to present an analysis that is as multi-faceted and nuanced as possible, evidence from a wide range of legal bodies at different institutional levels (provincial versus local) and with varying territorial jurisdictions (urban versus rural) will be considered.

Exposition – BAROQUE BOOK DESIGN

Baroque Book Design – Exposition

Dates : du 28 septembre 2018 au 6 janvier 2019

Lieu : Musée Plantin-Moretus, Vrijdagmarkt 22, 2000 Anvers

Toutes les informations sur la page de l’exposition.

Présentation :

LE LIVRE BAROQUE, UNE COCRÉATION RÉUSSIE DE BALTHASAR MORETUS ET PETER PAUL RUBENS

Le 16e siècle a vu naître de nombreux livres d’un genre nouveau grâce essentiellement aux éditeurs comme ceux de la famille Plantin-Moretus. Ils n’avaient de cesse de présenter et d’ordonnancer différemment les nouvelles connaissances et les nouvelles idées de l’époque. Ils réfléchissaient à la meilleure façon de présenter un texte, d’améliorer l’équilibre entre le texte et l’illustration, de réinventer la page de titre… C’est ainsi qu’est né le livre tel qu’il existe encore grosso modo aujourd’hui.

Balthasar I Moretus a fait considérablement évoluer l’architecture livresque en impliquant les plus grands artistes de son temps dans la conception des livres. Il a par exemple confié à Peter Paul Rubens les illustrations de son nouveau livre de prières. Erasmus Quellinus, Karel de Mallery, Peeter de Jode et Abraham Van Diepenbeeck ont eux aussi conçu des pages de titres et des illustrations pour Balthasar Moretus.

L’ÉDITEUR ACTUEL, METTEUR EN SCÈNE

Aujourd’hui encore, l’éditeur joue le rôle de metteur en scène dans le renouvellement de l’architecture livresque. L’exposition du Musée Plantin-Moretus explique les ressemblances entre la façon d’opérer de Balthasar Moretus et celle de l’éditeur contemporain. Le regard que jette un éditeur contemporain de premier plan sur le livre pour réinventer sans cesse le livre en collaboration avec les artistes.

UNE HISTOIRE D’AMITIÉ ET DE COLLABORATION

L’exposition met en scène l’amour pour le métier d’éditeur et explique comment il s’y prend pour encourager l’artiste, l’imprimeur et le concepteur d’hier et d’aujourd’hui à créer un produit hors pair. Le musée essaie de transmettre cette passion aux visiteurs en organisant des lectures, des ateliers, des visites de collection et des ateliers. Le Kunstendag voor Kinderen (Journée de l’Art pour Enfants) et le Dag van de wetenschap (Journée des Sciences) sont l’occasion d’inviter concepteurs et imprimeurs à se retrousser les manches avec le public.

Conférence – Andreas Frisius of Amsterdam, and the search for a niche in the international book market (1664–1675)

Andreas Frisius of Amsterdam, and the search for a niche in the international book market (1664–1675) – conférence de Ian MacLean dans le cadre des Miraeus Lectures.

Date : 3 octobre 2018, 18h

Lieu : Salle Nottebohm, Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience,  Hendrik Conscienceplein 4, Anvers

Plus d’information via ce lien.

Conférence du Prof. Craig Martin (Università Ca’ Foscari, Venice), organisée par le GEMS

Titre: Astrological Debates in Italian Renaissance Commentaries on Aristotle’s Meteorology

Date: 5 octobre 2018 (16.00)

Lieu: Gand, Blandijnberg 2, Salle 100.072

Présentation:

From the time of Albertus Magnus, medieval commentators on Aristotle regularly used a passage from Meteorology 1.2 as evidence that the stars and planets influence and even govern terrestrial events. Many of these commentators integrated their readings of this work with the view that planetary conjunctions were causes of significant changes in human affairs. By the end of the sixteenth century, Italian Aristotelian commentators and astrologers alike deemed this passage as authoritative for the integration of astrology with natural philosophy. Giovanni Pico della Mirandola, however, criticized this reading, contending that Aristotle never used the science of the stars to explain meteorological phenomena. While some Italian commentators, such as Pietro Pomponazzi dismissed Pico’s contentions, by the middle of the sixteenth century many reevaluated the medieval integration. This reevaluation culminated in Cesare Cremonini, who put forth an extensive critique of astrology in which he argued against the idea of occult causation and celestial influence, as he tried to rid Aristotelianism of its medieval legacy.

Admission to this public lecture is free, but pre-registration is recommended for anyone who is not a member of GEMS – please send a message to: gems_ugent@yahoo.com