Archives de catégorie : Evénements scientifiques et culturels

Dans cette catégorie on retrouvera les posts concernant les colloques, conférences, journées d’étude et workshops abordant la période moderne.

Conférence – Miraeus Lecture: L’illustration livresque et post-livresque du Voyage du Pèlerin de John Bunyan (1678, 1684) par Nathalie Collé

Le 26 octobre 2022 à 19h00 à Anvers au Nottebohmzaal van de Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience (Hendrik Conscienceplein 4).

Cette présentation portera sur la vie livresque et post-livresque d’un classique de la littérature anglaise et « bestseller » en son temps, The Pilgrim’s Progress (Le Voyage du pèlerin), de John Bunyan (1628-1688). Publié en 1678, et suivi d’une deuxième partie en 1684, Le Voyage du pèlerin a inspiré de très nombreuses représentations iconographiques, dont les illustrations du livre ne sont en fait qu’un type parmi d’autres. Le corpus iconographique né de ce texte a en effet été à l’origine de ce que j’appelle un corpus post-iconographique, fait d’images non seulement bidimensionnelles mais aussi tridimensionnelles nées du texte et du livre originels puis littéralement sorties de ces matrices : des cartes postales, des vitraux, mais aussi des tapisseries, et des sculptures de différente nature, pour n’en citer que quelques exemples. En retraçant un pan de l’histoire visuelle et matérielle de ce texte, nous nous interrogerons sur la notion même d’illustration, et sur ses liens avec la littérature.

Nathalie Collé is Senior Lecturer in English Studies at the Université de Lorraine in Nancy, France, and director of the research lab IDEA (Interdisciplinarité Dans les Etudes Anglophones, UR 2338, https://idea.univ-lorraine.fr/). The author of a doctoral thesis on the illustrated editions of John Bunyan’s The Pilgrim’s Progress (1678; 1684), she specialises in the illustration of classics of seventeenth- and eighteenth-century English travel literature. The fields covered by her research include book history, print and material culture, reading and reception, text-image relationships, adaptation and intermediality. Her most recent publications include “Wayfaring Images: The Pilgrim’s Pictorial Progress” in The Oxford Handbook of John Bunyan (eds. Michael Davies and W. R. Owens, Oxford University Press, 2018), the “Introduction” to The Pilgrim’s Progress. By John Bunyan. With the Watercolour Illustrations by William Blake published by The Folio Society Ltd in 2020, and “Author-portraits of Milton, Authorship, and Canonization” in Global Milton and Visual Art (eds. Angelica Duran and Mario Murgia, Lexington Books, 2021). She has recently completed a monograph on Literary Afterlives: Illustration, Adaptation and Intermediality and is planning on co-editing, with Mario Muriga (Universidad National Autonoma de Mexico), a volume on Global Bunyan and Visual Art. She is the co-founder of the international research network Illustr4tio, and the co-founder, co-director and co-editor of Book Practices & Textual Itineraries, a book collection devoted to book history, textual scholarship and illustration studies published at the Presses Universitaires de Nancy – Éditions Universitaires de Lorraine since 2011.

Inscriptions et informations

Journées d’étude ERC AGRELITA – Créer une mémoire des passés antiques. Choix, constructions et transmissions du IXe au XVIIIe s. 

Journées d’étude organisées par Catherine Gaullier-Bougassas.

Paris, amphithéâtre de la Bibliothèque Sainte-Barbe, les 13 & 14 octobre 2022

Inscription obligatoire avant le 10 octobre 2022 à l’adresse suivante :  caroline.crepiat@univ-lille.fr

Programme :

Jeudi 13 octobre

 -9h Accueil

-9h10 Introduction, Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille, ERC AGRELITA)

-9h20-10h Keynote Speaker : Astrid Erll (Université Goethe – Francfort), « Odyssean Mnemohistories : On the Promises and Pitfalls of Studying Memory across the longue durée »

Session 1 : 

-10h-10h25 Naïs Virenque (Université Catholique de Louvain), « Un art de la mémoire démocritéen ? Réécrire l’histoire antique de l’art de la mémoire »

-10h25-10h45 discussion

-10h45-11h pause

Présidence de séance : Frédérique Lemerle (CNRS-Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours)

-11h-11h25 Emilia Di Rocco (Sapienza Université de Rome), « Creating the Memory of the Classical Past in Medieval Biblical Exegesis : Robert Holkot and The English “Classicizing Friars” »

-11h25-11h50 Mathilde Kaisin (FNRS-Université de Liège), « Transmission et réélaboration des théories musicales antiques à travers le De modis musicis antiquorum de Girolamo Mei »

11h50-12h10 Discussion

Session 2 :

Présidence de séance : Édith Karagiannis-Mazeaud (Université de Strasbourg)

-14h45-15h10 Sandrine Hériché Pradeau (Sorbonne Université), « “Mémoire architecturale” et histoire universelle dans quelques Temples de la fin du Moyen Âge »

-15h10-15h35 Frédérique Lemerle (CNRS-Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours), « La Grèce de papier des lecteurs de Vitruve au XVIe siècle »

-15h35-16h Discussion

-16h-16h15 Pause

Présidence de séance :  Émilie Séris (Sorbonne Université)

-16h15-16h40 Laura Foulquier (Université Lyon 2), « “[E]lle est riche en colonnes, en sarcophages, en autels de marbres et de jaspes” – Les remplois antiques de l’abbaye Saint-Alyre (Clermont-Ferrand) »

-16h40-17h05 Marion Beaufils (Université Paris 1), « Des femmes et des vestiges : altérité, désir et affect dans la construction d’une mémoire de l’antique à la Renaissance »

-17h05-17h30 Discussion

Vendredi 14 octobre

Session 3 : 

Présidence de séance : Clarisse Evrard (Université de Lille, ERC AGRELITA)

-9h-9h25 Émilie Séris (Sorbonne Université), « Portraits d’hommes illustres de l’Antiquité : le musée de Paul Jove et ses Elogia uirorum illustrium »

-9h25-9h50 Patrick Michel (Université de Lille), « Les curieux français et la construction d’une mémoire antique régionale ou nationale au XVIIIe siècle »

-9h50-10h10 Discussion

-10h10-10h25 Pause

Session 4 : 

Présidence de séance : Patrick Michel (Université de Lille)

-10h25-10h50 Margriet Hoogvliet (Université de Groningen), « Le “Livre de bonnes meurs” (c. 1404) de Jacques Legrand : l’actualité de la philosophie grecque à la fin du Moyen Âge »

-10h50-11h15 Édith Karagiannis-Mazeaud (Université de Strasbourg), « Mémoire de la Grèce dans les livres d’emblèmes en français du XVIe siècle »

-11h15-11h40 Chloé Perrot (BnF), « Les personnifications iconologiques, entre conservation et instrumentation d’une tradition antique »

-11h40-12h10 Discussion et clôture
 

Conférences – Bret Rothstein “Deceptions in Plain Sight: Card Tricks, Contemplation, and the Value of Difficult Early 16th-Century Imagery” & “A Fourteenth-Century Anglerfish: Philip the Good’s NonBook in the Chateau of Hesdin ca. 1433” 

Le GEMCA a le plaisir d’inviter Bret Rothstein, professeur d’histoire de l’art à l’université d’Indiana (Bloomington) pour un séjour de chercheur invité INCAL du 10 au 15 octobre 2022. Lors de ce séjour, Bret Rothstein animera deux séminaires portant sur ses recherches actuelles :  

Mardi 11 octobre, de 14h à 16h : “Deceptions in Plain Sight: Card Tricks, Contemplation, and the Value of Difficult Early 16th-Century Imagery” 

Vendredi 14 octobre, de 10h à 12h : “A Fourteenth-Century Anglerfish: Philip the Good’s NonBook in the Chateau of Hesdin ca. 1433” 

Bret L. Rothstein est historien de l’art et enseigne à l’Université d’Indiana, où ses cours portent sur le travail culturel des images et des objets. Il a publié de nombreux ouvrages sur la culture dévotionnelle des premiers Pays-Bas, l’esprit humaniste du 16e siècle et les ramifications socioculturelles des objets ludiques. Ses recherches portent sur l’histoire et les théories du jeu, les plaisanteries et les jeux visuels, notamment dans l’art nord-européen des 15e et 17e siècles, et l’énigmatologie. 

Vous trouverez l’affiche en PJ et le lien pour l’inscription ici. Les séances auront lieu en b321 et sur Zoom (s’inscrire ou contacter Ingrid Falque)

 

CONFERENCE – Virtuosité artisanale et production artistique à la fin du Moyen Âge : un essai de microstoria du geste technique 

Jean-Marie Guillouët (Université de Bourgogne à Dijon) présentera une conférence “Virtuosité artisanale et production artistique à la fin du Moyen Âge : un essai de microstoria du geste technique” le 30 septembre de 14h à 16h en SOCR 25, Place Cardinal Mercier, et sur Zoom en comodal.

Pour assister à la conférence en ligne, il suffit de vous inscrire ici en mentionnant vos nom, prénom et email dans le formulaire au bas de la page. Le lien vers la réunion zoom vous sera automatiquement communiqué sur la page web, n’oubliez pas de l’enregistrer.

CONFERENCE – Racines et identité du protestantisme à Mons et dans le Borinage

Conférence de Laurence Druez, Docteure en philosophie et lettres, archiviste.

Malgré son enracinement dans notre pays depuis près de 500 ans, le protestantisme, représenté par environ 3 % de la population belge, reste mal connu de la majorité de nos concitoyens.

En Wallonie, le Borinage en est le principal berceau, non seulement parce qu’il compte l’une des plus anciennes communautés protestantes du pays – celle de Dour –, mais aussi parce qu’il en connaît actuellement, avec la ville de Mons, la concentration la plus importante, en dehors de la région de Bruxelles-Capitale et de la métropole d’Anvers. Terreau le plus fertile du protestantisme wallon, il apparaît ainsi comme un terrain particulièrement propice pour en aborder les différentes facettes.

Cette conférence s’attachera à mettre en évidence les facteurs de son développement depuis le XVIe siècle et les composantes de son identité dans ce contexte régional.

P.A.F. : 6 euros  / gratuit pour les étudiants jusqu’à 25 ans

CONTACT : Jean Schils 065 / 35 26 97

RENDEZ-VOUS : aux Ateliers des FUCaM, rue du Grand Trou Oudart, Mons, le 19 octobre à 20h, salle 15.

Conférence – Le théâtre de la censure (XVIe et XXIe siècle) – de l’ère typographique à l’ère numérique

Conférence inaugurale de Renaud Adam le  29 septembre 2022 à 20h00 pour le cycle de conférences 2022-2023 de la Maison d’Erasme.

Cette conférence reviendra sur la problématique de la censure des livres et, plus spécifiquement, sur celle de sa mise en scène. Elle aura pour cadre les anciens Pays-Bas du XVIe siècle. Cette intervention débutera avec les premiers autodafés luthériens, pour se poursuivre avec une analyse de l’évolution de la législation répressive avant d’évoquer l’efficacité de ces mesures et leur impact sur la transmission des textes jusqu’à nos jours. Les pistes ainsi explorées offriront la possibilité de nourrir des réflexions sur l’état de la censure en ce début de XXIe siècle dans notre société.

 

Colloque – En parlant, en écrivant. Complémentarité, concurrence et hybridation entre écrit et oralité (Europe, XVIe-XVIIe siècles)

Colloque international à l’Institut d’histoire de l’université de Luxembourg le 14, 15 et 16 septembre 2022. Mercredi 14: Maison du Savoir (MSA), Salle 4500 / 13h30-18h Jeudi 15: Maison des Sciences Humaines (MSH), Black Box / 9h-18h Vendredi 16: Maison des Sciences Humaines (MSH), Black Box / 9h-16h.

Présentation

Tandis que les pratiques de l’écrit et de l’oralité ont été remises à l’honneur par de nouvelles approches ces dernières années, les rapports complexes régissant ces deux modalités d’expression et de communication ont été peu thématisés et analysés. Ils soulèvent pourtant des questions fondamentales liées à l’histoire de l’époque moderne et à ses sources. Une attention particulière sera accordée aux phénomènes d’hybridation entre écrit et oralité dans différents domaines et contextes. Ils peuvent être appréhendés au moyen de documents variés par une approche mobilisant des concepts inspirés par l’anthropologie historique, les études culturelles et littéraires ou encore l’analyse des discours. Les fonctions performatives de la parole (dite ou écrite), jusqu’alors négligées, seront au centre de ces journées d’études. Dans le sillage des débats causés par le linguistic turn, elles permettront de questionner sous un jour nouveau les périmètres mouvants du dicible et de l’indicible, du pensable et de l’impensable, du nommable et l’innommable aux XVIe et XVIIe siècles, dans le processus de confessionnalisation comme dans les conflits politiques et géopolitiques qui scandent la première modernité.

Programme

Mercredi 14 septembre 2022

13h30 Accueil par le Prof. Michel Margue, directeur de l’IHIST

13h45 Introduction par Monique Weis (Université du Luxembourg, IHIST)

Session 1. Diplomatie et information 14h00 – 15h30

  • Ghislain Tranié Centre Roland Mousnier/Sorbonne-Université, Paris, Informer le prince en écrivant et en parlant. À la recherche du langage politique des humanistes évangéliques du milieu du XVIe siècle.
  • Dorian Varenne Centre Roland Mousnier/Sorbonne-Université, Paris, Ce qu’il faut dire, ce qu’il faut taire. Réflexions sur le dialogue entre Paris et le Saint-Siège à Rome sous les règnes des premiers Bourbons.
  • Jérémie Ferrer Bartomeu FNRS, Transitions/Université de Liège et GEMCA/UCL, Chuchoter dans les arcanes du cabinet. Les marqueurs de l’oralité dans les correspondances diplomatiques (XVIe-XVIIe siècles, France, Suisse et Flandres).

15h30-16h00 Discussion

Session 2. Prédication 16h30 – 17h30

  • Manon Gac CESR/Université de Tours, Des prédications dignes de mémoire (France, ca 1530-1570).
  • Laurent Jalabert Crulh/Université de Lorraine (Nancy), Prêcher et prier par l’écrit dans le monde luthérien : la pastorale familiale de Johann Michael Moscherosch (1601-1669).

17h30-18h Discussion

Jeudi 15 septembre 2022

Session 3. Prédication (suite) 9h00-10h00

  • Olivier Spina LARHRA/Université Lumière Lyon 2, Qu’a-t-il dit ? La mise par écrit des sermons, un instrument de contrôle des prédicateurs dans l’Angleterre d’Henri VIII.
  • Isabelle Brian et Stefano Simiz CRULH/Université de Lorraine (Nancy), Lire, écrire, parler : le prédicateur en actes.

10h00-10h30 Discussion

Session 4. Parole polémique 11h00-12h00

  • Ullrich Langer University of Wisconsin-Madison, Le déictique comme validation de la parole : de l’homme illustre au noble magnanime.
  • Alexandre Goderniaux Transitions/Université de Liège, In medio stat virtus ? La consolation du soldat françois et l’asseurance du craintif pour un judicieux (1612), ou trois voix sur les mariages espagnols.

12h00-12h30 Discussion

Session 5. Parole polémique (suite) 14h00-15h30

  • Julien Léonard CRULH/Université de Lorraine (Nancy), À l’oral et à l’écrit, pour les simples et pour les savants. La méthode de disputer de François Véron, entre théorie et mise en pratique (années 1610 – années 1630).
  • Mathieu Nicati Université de Genève, Dire, écrire et combattre l’ennemi. La brutalisation de l’‘Iroquois’ dans les Relations jésuites (1660-1667).
  • Lena Steveker University of Luxembourg/English Studies, Speaking News in Pamphlets of the English Civil Wars.

15h30-16h00 Discussion

Session 6. Parole théologique et pastorale 16h30-17h00

Sophie Yvert-Hamon Université de Stockholm, « Oserai-je vous dire ? ». L’oralité mise en texte dans le Traité de l’eucharistie de Philippe Duplessis-Mornay.

17h00-17h30 Discussion

Vendredi 16 septembre 2022

Session 7. Parole théologique et pastorale (suite) 9h00-10h00

  • Mette Ahlefeldt-Laurvig University of Luxembourg/IHIST, “Don’t let your cows and sheep shit – pardon me – in the cemetery”. Exploring the orality of Wittenberg-educated, Danish reformer, Bishop Peder Palladius (1503-1560).
  • Fabienne Henryot École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, Lyon, Enseigner et apprendre la théologie dans les écoles conventuelles (fin XVIIe-début XVIIIe siècles) : la place du livre et de l’oral.

10h00-10h30 Discussion

Session 8. Justice et parole 11h00-12h30

  • Rémi Demoen CESR/Université de Tours, Une enquête la plume à la main : le témoignage et sa consignation dans le Touraine du milieu du XVIe siècle.
  • Maryse Simon Université de Strasbourg, Parole(s) de sorcière, écrits de justice.
  • Martina Ognibene EHESS Paris, Les archives judiciaires comme unité de mesure de l’hybridation entre l’écriture et l’oralité (XVIIe-XVIIIe siècle).

12h30-13h00 Discussion

Session 9. Table-ronde de clôture et échanges sur les suites du projet 14h00-15h30

(Modération : Monique Weis, Université du Luxembourg/IHIST)

  • Jean Sénié CESR/Université de Tours
  • Florence Bistagne IUF/Université d’Avignon
  • Paul-Alexis Mellet Université de Genève/IHR

Informations

Colloque – L’idée de réforme dans les pays bourguignons et les régions voisines (XIVe-XVIe siècles)

63e Rencontres du Centre européen d’études bourguignonnes à Lille, Hospice Comtesse / Maison européenne des Sciences de l’Homme et de la Société. Le 22-24 septembre 2022

Programme :

Jeudi 22 septembre – Hospice Comtesse (32 rue de la Monnaie)

10h00 Accueil des participants par M. Sébastien Desramaut, Conservateur de l’Hospice Comtesse

10h30 Mot de bienvenue par le Professeur Charles Mériaux, Directeur de l’Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHiS)

Réponse au nom du CEÉB par S.A.S. le Duc Léopold d’Arenberg, Président du Centre

Communications (11h00-12h30)

  • David Bardey (Dijon), Incarner la réforme. Guillaume de Musigny, chambellan d’Eudes IV et enquêteur réformateur dans le duché de Bourgogne
  • Sylvie Bépoix (Besançon), De grandes réformations : les idées de réformes et leur application concrète dans le comté de Bourgogne sous Jean sans Peur et Philippe le Bon

Pause-déjeuner – reprise à 14h00

Communications (14h00-16h00)

  • Gisela Naegle (Giessen), Aux armes pour la réforme ? Rêves de réforme entre paix, guerre, révolte et croisade (France/Empire, XIVe-XVIe siècles)
  • Jean-Baptiste Santamaria (Lille), A nous appartient la correction des administrateurs et la réformation de nos villes. Le prince, réformateur des villes d’Artois
  • Élodie Lecuppre-Desjardin (Lille), Ordre et rigueur dans la ville. Lille, un laboratoire de réformes pour Charles le Téméraire ?

16h30                     Visite des collections de l’Hospice Comtesse, par Mme Pauline Triplet, médiatrice culturelle à l’Hospice Comtesse

(Repas libre)

Vendredi 23 septembre – Maison européenne des Sciences de l’Homme et de la Société         (2 rue des Canonniers)

Communications (10h00-11h30)

  • Hendrik Callewier (Louvain), La cour de Bourgogne et la réforme du clergé séculier dans le diocèse de Tournai
  • Pierre Fournier (Lyon), L’idée de réforme dans la Sporta fragmentorum de Gilles Charlier

Pause

Assemblée générale du CEÉB

Pause-déjeuner – reprise à 14h00

Communications (14h00-15h30)

  • Éric Bousmar (Bruxelles), Seigneurs, voulez-vous être damnés ? Le cordelier Olivier Maillard face à la cour de Philippe le Beau (Bruges, 1501 n. st.)
  • Emmanuel Falzone (Liège), Le droit au prisme de la Réforme luthérienne dans l’œuvre de Matthaeus van Wesembeke (Wesenbecius), de Louvain à Wittenberg (1531-1586)

16h30 Visite des collections médiévales du Musée des Beaux-Arts, par Mme Sophie Dutheillet de Lamothe, conservatrice du patrimoine

20h00 Repas officiel du CEÉB au restaurant L’Assiette du Marché (61 rue de la Monnaie)

Samedi 24 septembre

09h30 Visite guide du cœur historique de Lille, par Élodie Lecuppre-Desjardin et Bertrand Schnerb

Projet LOvaniensia – 2025 rare books for Louvain 2025

In 2025, it will be 600 years since a university was founded in Leuven, the forerunner of today’s KU Leuven. In anticipation to these festivities, KU Leuven Libraries, in collaboration with UCLouvain, is putting its academic collection in the spotlight. Thanks to the efforts of the past months and years, images of 2025 rare books published by Leuven professors have now been uploaded to the Lovaniensia platform. However, this enormous growth – in May 2020, about 400 works were available digitally – is not the only reason why it is worth surfing to this website. There are also extra pages with information about the Old University of Leuven (1425-1797) and its various faculties, and the professors’ page was supplemented with biographical descriptions of some 130 professors (with even more extensive records for each professor in ODIS). In addition, via the filters it is now clear which works have been digitised internally or externally. And last but not least, thanks to a collaboration with Google Books, all works from the Leuven collection are now provided with an ocr layer, so that each work on the platform is now textually searchable.

Toutes les informations sont sur le site : http://heron-net.be/lovaniensia/ 

Séminaire – Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie

Un cycle de séminaires, intitulé « Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie », est organisé dans le cadre de l’ARC Schol’Art (GEMCA, Uclouvain).

La  treizième et dernière séance aura lieu le 23 juin de 14h30 à 16h30 en co-modalité (présentiel et distanciel). Elle sera consacrée à la représentation.

Vous trouverez toutes les informations et le formulaire d’inscription via  ce lien. Il est nécessaire de s’inscrire afin de recevoir le texte qui sera discuté lors du séminaire.

Conférence – Rubens recto/verso. Werken aan het corpusdeel over Rubens’ medicireeks

“Rubens recto/verso. Werken aan het corpusdeel over Rubens’ medicireeks”, een lezing door Prof. Dr. Nils Buttner (Staatliche Akademie der Bildenden Künste, Stuttgart)

Datum : 19 juni – 11:00

Locatie : Rubenianum, Kolveniersstraat 20, 2000 Antwerpen

Na zijn indrukwekkende Corpusdelen over Rubens’ allegorieën en genrestukken, legt Nils Büttner de laatste hand aan het deel over de monumentale cyclus die Rubens schilderde voor Maria de’ Medici, vandaag in het Louvre. In zijn lezing deelt Büttner enkele nieuwe inzichten over een van Rubens’ belangrijkste reeksen.  Bovendien zal hij stilstaan bij zijn werkwijze voor zo’n omvangrijke studie. Een unieke inkijk in de interne keuken van het Corpus Rubenianum

De deelnameprijs bedraagt € 5. Een aperitief dat na afloop van de lezing wordt aangeboden, is inbegrepen in de prijs.

Informations

SÉMINAIRE – QU’EST-CE QU’UN DIAGRAMME ? POUR UNE THÉORIE ICONOLOGIQUE, ESTHÉTIQUE ET SÉMIOTIQUE DES FIGURES DIAGRAMMATIQUES

Pour sa deuxième année consécutive, Naïs Virenque (GEMCA / UCL) propose une série de séminaire sur “Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques”

Le cinquième séminaire de l’année académique 2021-2022 se tiendra le 9 juin 2022Il aura lieu exclusivement en mode distanciel, via Zoom. Pour recevoir le lien de connexion, inscription via ce formulaire.

Programme :

  • “Réflexions conclusives autour de la figure” d’Agnès Guiderdoni et Ralph Dekoninck (GEMCA, Université Catholique de Louvain)
  • Conclusion générale du séminaire par Naïs Virenque (GEMCA, Université Catholique de Louvain)
  • Discussion collective

Informations

Colloque : Banning Books: The Antwerp Indexes of Plantin, 1569-1571

Le lundi 13 et mardi 14 juin au musée Plantin-Moretus à Anvers.

Programme :

Lundi 13 juin

10:00 IT WAS HAPPENING HERE par Benito Rial Costas (Complutense University of Madrid)

10:15 THE MEASURES OF THE DUKE OF ALBA AGAINST SUBVERSIVE AND HERETIC PRINTING IN THE NETHERLANDS. LEGISLATION, CONTROL OF BOOKSELLERS AND THE PREPARATION OF THE INDEX LIBRORUM PROHIBITORUM OF 1570 par Gustaaf Janssens (KU Leuven)

10:45 PRESSURE, PUNISHMENT AND REINTEGRATION: ROYAL PARDONS LETTERS FOR PRINTERS IN THE WAKE OF THE ANTWERP INDEXES, 1568-1590 par Hans Cools (KU Leuven) and Gert Gielis (Archives de l’État en Belgique)

11:15 NEW INSIGHTS INTO THE PRINTING HISTORY OF THE 1570 INDEX LIBRORUM PROHIBITORUM par Kristof Selleslach (Museum Plantin-Moretus)

11:45 THE SPREAD OF THE ANTWERP INDEXES OF PROHIBITED BOOKS, 1569-1571: A LONG-TIME STUDY par Renaud Adam (Arenberg Auctions)

12:15 Break

13:45 WHAT KIND OF DUTCH SECULAR BOOKS THE AUTHORITIES WERE AFRAID OF? par Hubert Meeus (University of Antwerp)

14:15 VERNACULAR BIBLE READING AND THE ANTWERP INDICES OF 1569, 1570, AND 1571 par Wim François (KU Leuven)

14:45 STOPPING THE ROT: RELIGIOUS CONVERTS IN THE PLANTIN INDEXES OF PROHIBITED BOOKS par Richard Kirwan (University of Limerick)

15:15 FRANCISCO DE ENZINAS, AUCTOR PRIMAE CLASSIS par Ignacio García Pinilla (University of Castilla-La Mancha)

15:45 PROSCRIBED PRESCRIPTIONS: THE CASE OF POMPEO DELLA BARBA AND HIS SECRETS OF NATURE par Folke Gernert (University of Trier)

Jeudi 14 juin

10:00 UNDERSTANDING THE CENSOR. A READING OF THE ANTWERP EXPURGATORY INDEX (1571) par María José Vega (Universitat Autònoma de Barcelona)

10:30 THE 1571 INDEX EXPURGATORIUS: ERASMUS EMASCULATED OR SUBLIMATED? par Alexandre Vanautgaerden (University of Warwick)

11:00 THE PLURALITY OF CATHOLIC CENSORSHIP: THE DIFFERENT EXPURGATIONS OF JOHANNES WILD (FERUS) AND THE ANTWERP INDEXES OF 1569, 1570 AND 1571 par Markus Müller (University of Wuppertal)

11:30 Closing remarks

Show and Tell

11:45 THE OFFICINA PLANTINIANA’S MATERIAL LEGACY EXHIBITED BY THE PRINTING OF JAN BAPTIST HOUWAERT’S PEGASIDES PLEYN (1582-1583) par Kristof Selleslach (Museum Plantin-Moretus)

conférence – Une vision politique (suite) : la complainte de la paix

Dans le cadre des rencontres “Les mercredis d’Érasme”, Monique Weis (Université du Luxembourg) donnera une conférence intitulée “Une vision politique (suite) : la complainte de la paix”.

Elle se déroulera le mercredi 01/06/2022 de 20h00 à 21h30 à la Maison d’Érasme et en ligne.
Allégorie de la Paix

Résumé

Érasme l’avocat de la paix… Érasme le pacifiste… Cette image flatteuse jalonne l’histoire de la réception du penseur humaniste et de ses idées depuis le XVIe siècle.

Le but de la conférence est d’en dégager les différentes strates, en parallèle aux lectures successives de la Querela Pacis (Plaidoyer pour la Paix). Elle s’attardera notamment sur les commémorations de 1936 et les tentatives de récupération au profit des politique d’appeasement. Elle s’interrogera aussi, en interaction avec le public, sur l’actualité des écrits érasmiens en défense de la paix.

Monique Weis est professeure en histoire moderne à l’Université du Luxembourg depuis 2021. Elle est chercheure qualifiée honoraire du Fonds national de la recherche scientifique (Belgique). Elle travaille surtout sur l’histoire politique et religieuse des XVI
e et XVIIe siècles, dans une approche transrégionale et supra-confessionnelle. Parmi ses centres d’intérêt figure aussi l’étude de la réception de la Renaissance à l’époque contemporaine. Elle est notamment la co-auteure d’une étude sur la mémoire érasmienne à Bâle et à Rotterdam.

Informations pratiques

Option 1 : la conférence sur place au musée. Réservation en ligne obligatoire.

Option 2 : la conférence via le livestream (Youtube).

Informations et réservation