Archives de catégorie : Evénements scientifiques et culturels

Dans cette catégorie on retrouvera les posts concernant les colloques, conférences, journées d’étude et workshops abordant la période moderne.

Rencontres scientifiques – Alessandro Metlica (chercheur invité au GEMCA)

Le GEMCA a le plaisir d’accueillir Alessandro Metlica (Université de Padoue) comme chercheur invité du 21 au 29 mai 2024. Voici le programme de ses interventions.

  • Mercredi 22 mai, 10-12h, ERASME 57 : Présentation des trois volumes « Contending Representations » (Brepols)
  • Lundi 27 mai, 14h-16h, ERASME 57 : Conférence « Baroccamente. Le luxe à l’âge baroque dans la mise en scène du pouvoir selon Aby Warburg »
  • Mardi 28 mai, 14h-16h, ERASME 57 : Séminaire « Existe-t-il un livre de fête républicain ? La mise en texte du républicanisme à Venise (XVIIe siècle) »

Informations

Séminaire mensuel du GEMCA – Ingrid Falque (UCLouvain/FNRS) & Naïs Virenque (UCLouvain)

Ingrid Falque (UCLouvain/FNRS) et Naïs Virenque (UCLouvain) présenteront leur projet Quelles images pour quels usages ? Images et pratiques méditatives dans les chartreuses des anciens Pays-Bas (c. 1300-1566). La session aura lieu le jeudi 30 mai 2024 de 14h à 16h au SOCRATE 26 (Place Cardinal Mercier, 1).

Séminaire mensuel du GEMCA – Michele Bordoni (Università degli Studi di Cagliari)

Michele Bordoni (Università degli Studi di Cagliari) présentera une communication intitulée « Tableaux d’une exposition. Une promenade intermédiale dans les devises de Il Rota de Scipione Ammirato (Naples, 1562) ».  La session aura lieu le mardi 28 mai 2024 de 16h15 à 17h30 à l’ERASME 57 (Place Cardinal Mercier, 31). 

VNVNG: Lezing – Francesca Trivellato

Op 13 juni zal Francesca Trivellato (IAS Princeton) voor de Vlaams-Nederlandse Vereniging voor Nieuwe Geschiedenis (VNVNG) een lezing geven over haar recente monografie The Promise and Peril of Credit: What a Forgotten Legend about Jews and Finance Tells Us about the Making of European Commercial Society (Princeton University Press, 2019). 

Historici Ramona Negrón (Leiden) en Wim De Winter (Leuven) zullen na de lezing reflecteren op het werk van Francesca Trivellato en de auteur interviewen. Wil je erbij zijn? Schrijf je dan in via deze link

Locatie 

De Grote Aula van het Maria-Theresiacollege (Sint-Michielsstraat 6 in Leuven) 

Programma op 13 juni 

15.45: Deuren open 

16.00: Welkom door Hans Cools 

16.05: Lezing Francesca Trivellato 

16.45: Reflectie en interview door Ramona Negrón en Wim De Winter 

17.15: Vragen uit het publiek 

17.30: Borrel 

Voor leden van de Vlaams-Nederlandse Vereniging voor Nieuwe Geschiedenis is dit event gratis toegankelijk. Niet-leden kunnen ofwel 5 euro deelnamegeld betalen of voor 30 euro lid worden van de Vlaams-Nederlandse Vereniging voor Nieuwe Geschiedenis.

We verzoeken deelnemers aan dit voorjaarsevent van de VNVNG om zich in te schrijven via deze link

 

Niet-leden of nieuwe leden kunnen het deelnamegeld van 5 euro of de contributie van 30 euro overmaken naar IBAN: BE 96 0682 3425 2805 ten name van de Vlaams-Nederlandse Vereniging voor Nieuwe Geschiedenis (BIC: GKCCBEBB) met vermelding van ‘Deelname 13 juni + [uw achternaam] ofwel ‘Nieuw lid + [uw achternaam].

Informatie

Ciné-Science – Pirates des Caraïbes. Histoire & Culture populaire

Date : 16 mai 2024 

Heure : 20h00

Lieu : Université de Liège – Campus du 20-Août – Bâtiment A1 – Salle Gothot

Gratuit

Dans le cadre de la journée d’étude “Du Web 2.0 à la Bibliothèque bleue” (ModerNum), (re)découvrez le film « Pirates des Caraïbes » de Gore Verbinski (2003) à travers le regard d’un chercheur en histoire (Julien RÉGIBEAU) et d’un spécialiste du cinéma de genre (Vinvent TOZZINI). En collaboration avec la BILA. 

Petite, Elizabeth Swann, la fille du gouverneur, a sauvé de la noyade Will Turner après le naufrage de son bateau. Les années ont passé, Will et Elizabeth ont grandi. Will est devenu forgeron à Port Royal, et Elizabeth se prépare à épouser le commodore Norrington. Cependant, la vie d’Elizabeth bascule lorsque le capitaine Barbossa et sa bande de pirates décident d’attaquer Port Royal et la prennent en otage. Malheureusement pour lui, Barbossa a commis deux erreurs…

La projection du film de Gore Verbinski sera précédée d’une rencontre avec un·e chercheur·e en Histoire & un spécialiste du cinéma de genre. 

Informations

Conférence – Le Capitole de Tholoze Naissance et représentations de la maison commune de Toulouse au début du XVIe siècle, par Géraldine Cazals (Université de Bordeaux)

Date : 17 mai 2024 – 12h30 à 14h

L’inscription au wébinaire (via Teams) est obligatoire sur simple demande à jeremie.ferrer-bartomeu@uliege.be

 

À Toulouse, au début du XVI siècle, c’est une importante mutation que connaît le corps de ville. Un changement sémantique suit à l’attester : celui opéré en 1524 sur les cœurs de la ville, Sigillum nobilium Capituli Tolosani, qui devient le Sigillum nobilis Capitolii Tolosani, suivant une interpolation appelée à faire date et qui reste encore aujourd’hui d’actualité. Loin d’être accidentelle, cette interpolation illustre l’intensité de la réflexion que mènent alors les magistrats municipaux de Toulouse sur leur propre administration, et leur volonté d’endéfendre les droits par le biais notamment de représentations textuelles et symboliques tout à fait inédites. La nomenclature nouvelle de la magistrature municipale (Le Capitole) l’illustre tout comme un certain nombre de réalisations historiographiques, architecturales et artistiques que la présente communication s’attachera à donner à voir et à analyser.

WÉBINAIRE

Le spectacle des arcanes : 

Le travail de l’administration sur elle-même (images, discours, corpus) Première modernité, Europe et premières colonies, XVIe-XVIIe siècles

17 mai 2024 – Géraldine Cazals, Université de Bordeaux

14 juin 2024 – Monique Weis, Université du Luxembourg

11 septembre 2024 – Maud Hagelstein, ULiège/FNRS

20 septembre 2024 – Paul-Alexis Mellet, IHR/Université de Genève

18 octobre 2024 – Géraud Poumarède, Université Bordeaux Montaigne

15 novembre 2024 – Guillaume Gaudin, Toulouse-II-Jean-Jaurès

13 décembre 2024 – Marjorie Meiss, Université de Lille

Informations

Journée d’étude du Collectif Trecento – Actualité de la recherche en France et perspectives

Informations pratiques :

Date : mardi 14 mai 2024, 9h15

Lieu : INHA (salle Jullian)

Actualités de la recherche en France et perspectives
Le nouveau collectif Trecento propose une journée d’études le mardi 14 mai à partir de 9h15 à l’INHA (salle Jullian) consacrée à l’actualité de la recherche sur l’art dans la péninsule italienne au XIVe siècle, dans une acception chronologique large. Le collectif Trecento, en cours de constitution, est né de l’intention de rassembler et de fédérer l’ensemble des spécialistes de l’étude de la production artistique italienne du XIVe siècle dispersés en France dans les musées, les bibliothèques, les centres de recherche, les universités et les laboratoires. La journée d’étude du 14 mai entend proposer un premier espace de discussion entre ces différents spécialistes et dresser un état des lieux des travaux réalisés en France.

Programme :
9h15 : accueil des intervenants
9h30 : présentation du Collectif Trecento
10h-12h : présentation des travaux de recherches (première session)
14h-15h30 : présentation des travaux de recherches (seconde session)
15h30 : table ronde


Contact :
Bertrand Cosnet (bertrand.cosnet@univ-lille.fr)
Anne-Laure Imbert (Anne-Laure.Imbert@univ-paris1.fr)
Naïs Virenque (nais.virenque@uclouvain.be)

Journée du GEMCA – “L’expérience du parcours à travers les paysages bâtis de la première modernité”

Informations pratiques :

Date : 24 mai 2024

Lieu : Maison des Langues (MDL A118), UCLouvain

Programme :

  • 11h : Alessandro Metlica,
    « Fête et rituel. L’entrée de Henri III à Venise en 1574 »
  • 11h40 : Thibaut Fontinari,
    « Cheminement vers la reconnaissance : marcher, s’attacher et poétiser chez les bergers du Karakoram (Pakistan) »

12h20 : Lunch

  • 13h30 : Présentation du projet Percursus
  • 14h : Nele de Raedt, Cécile Chanvillard, Renaud Pleitinx,
    « L’infrastructure de la solitude : Le désert de Marlagne à Namur »
  • 14h40 : Anne-Françoise Morel, « Privation dans le désert, délectation au paradis : les multiples facettes de l’expérience sensorielle dans le détachement spirituel »

15h20 : Pause

  • 15h40 : Ralph Dekoninck,
    « La Theoria des déserts carmélitains. Ou comment (re)construire visuellement et imaginairement un paysage idéalisé »
  • 16h20 : Agnès Guiderdoni,
    « La transfiguration du Désert de Marlagne en jardin d’Eden »

Une collaboration entre le GEMCA, le LAA et Super-Positions INCAL / LAB, UCLouvain

Inscriptions avant le 17 mai : ralph.dekoninck@uclouvain.be

Conférence – Méditerranées : Une histoire des mobilités humaines (1492-1750)

Quand ? 13 mai 2024, de 16h15 à 18h15 (mode hybride)

Où ? Maison des Langues, local A118; voie du Roman Pays 3A

Le Groupe de Recherches Historiques des Sociétés en Guerre lance la première conférence d’un nouveau cycle de communication : «Les séminaires braudéliens ».

Conférenciers : Guillaume Calafat, Maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IHMC); Mathieu Grenet Maître de conférences en histoire moderne à l’INU Champollion d’Albi (FRAMESPA).


Modérateur : Luca Lo Basso, professeur de l’Université de Gênes, NaV-Lab

Pour plus d’informations et pour s’inscrire à cette conférence, veuillez envoyer un mail à maxime.renard@student.uclouvain.be (objet du mail : «Cycle les séminaires braudéliens »).

Conférence – Mille visages de Luca Giordano, protagoniste du Baroque européen (Par Elena Fumagalli)

Quand ? 14 mai 2024, de 18h00 à 20h00

Où ?   ULiège – Salle Wittert 

Conférence d’Elena FUMAGALLI (Università di Modena e Reggio-Emilia) dans le cadre du cycle de conférences annuel de Transitions.

Formé à Naples, dans l’atelier de l’espagnol José de Ribera, Luca Giordano (1634-1705) est actif à Rome, à Florence et à Venise. Sa vie et son œuvre feront l’objet d’une prochaine exposition qu’Elena FUMAGALLI (Università di Modena e Reggio-Emilia) nous présentera à l’occasion de cet exposé.

Informations

Conférence – Martin Schongauer. Sublimer la gravure à la fin du XVe siècle (par Aude Briau)

29 avril 2024, 16h30

Liège, Auditorium du Grand Curtius (Féronstrée, 136 à 4000 Liège)

5 euros / 2 euros pour les étudiants / gratuit pour Les Amis du Musée d’Art religieux et d’Art mosan

Organisée dans le cadre du Wittert Project, à l’initiative des Amis du Musée d’Art religieux et d’Art mosan, cette conférence abordera l’œuvre gravé de Martin Schongauer dont le Musée Wittert conserve de nombreuses estampes.

La gravure sur cuivre est une technique encore jeune lorsque au début des années 1470, Martin Schongauer (vers 1445/50-1491) – dit le Beau Martin – s’empare du burin. Peintre et orfèvre, il transforme radicalement le médium par l’entremise d’une centaine d’estampes d’une qualité formelle et technique inconnue jusqu’alors. Œuvres multiples, facilement diffusables, elles essaiment alors depuis Colmar à travers l’Europe entière, où elles surent inspirer de l’Italie aux Pays-Bas, de l’Espagne à la Bohème, les artistes les plus fameux (Albrecht Dürer, Michel-Ange, etc) comme des praticiens plus modestes.

À propos de la conférencière

Depuis 2020, Aude Briau est inscrite en doctorat à l’École Pratique des Hautes Études, Paris en cotutelle avec l’Université d’Heidelberg. Elle consacre ses recherches à la réception des gravures de Martin Schongauer dans l’image imprimée européenne autour de 1500, en s’intéressant plus particulièrement aux modalités de leur diffusion.

En 2023-2024, Aude Briau est attachée au Wittert Project (ULiège) dans le cadre duquel elle prépare une publication consacrée à Martin Schongauer et sa diffusion à partir des oeuvres de la collection du Musée Wittert, ainsi qu’une exposition dédiée à l’artiste qui sera présentée au musée en 2025.

Informations

Journées d’étude – La somme des parties ? (Dé)faire et (re)penser collections et compilations entre Moyen Âge et Première Modernité

Les 6 et 7 mai 2024 se tiendront, à l’université de Liège, les 7es Journées doctorales internationales de l’UR Transitions.

Programme

Lundi 6 mai 2024 – Salle Wittert

9h00 Accueil des participants

9h30 Mot d’accueil, Christophe Masson (Université de Liège)

9h40 Introduction, Matthias Rozein (Université de Liège)

 

Session 1 (modération : Alexandre Goderniaux, Université de Liège) La fabrique d’un programme confessionnel | The Making of a Confessional Programme

10h00 Aurélien Bourgaux (Université de Liège/Université de Genève) 

Intégrer le martyre dans un livre de portraits réformé (Bèze, Icones, 1580)

10h20 Manon Chaidron (Université catholique de Louvain) 

La méthode documentaire de Pierre de Cafmeyer : compilation et citation des sources dans La Vénérable histoire du Très Saint sacrement

10h40 Discussion

11h00 Pause café

 

Session 2 (modération : Ninon Dubourg, Université de Liège) Une démarche épistémologique | An Epistemological Process

11h30 Ana Carmona Aliaga (Université de Franche-Comté)

Appréhender et diffuser la culture grecque : le travail de compilation de Loys Le Roy

11h50 Hanna Zoe Trauer (Freie Universität Berlin)

The Reshaping of Psychological Knowledge and Dream Theories in the Medieval Hebrew Compilations of Science and Philosophy

12h10 Discussion

12h30 Temps de midi

 

Session 3 (modération : Julien Régibeau, Université de Liège) Questions d’édition | Editorial Matters

13h45 Lucia Ruggieri (Università degli studi di Modena e Reggio Emilia)

Ligatio litteralis: Building the Edition of Battista Guarini’s Letters

14h05 Marta Manso Rubio (Université de Liège)

Les Lettres arabes des Archives de la Couronne d’Aragon : une collection documentaire à repenser

14h25 Brigitte Roux (Université de Genève)

Les Faits de Jésus Christ et du pape : modes de constitution d’un catalogue numérique d’images

14h45 Discussion

15h15 Pause café et visite libre du Musée Wittert

 

16h00 François Remy (Université de Liège)

Juxtaposition des styles, 1000 ans de construction et d’adaptation liturgique à l’église Saint-Denis

 

18h00 Conférence Textes narratifs et forme-livre (XIIe–XVe siècles)

Ilaria Molteni (Université de Lille) et Mara Calloni (Institut de recherche et d’histoire des textes)

Salle Wittert (modération : Sandra Otte, Université de Liège)

 

Mardi 7 mai 2024 – Salle Wittert

Session 4 (modération : Brigitte Roux, Université de Genève) Constituer un cabinet de curiosités | Designing a Wunderkammer

9h30 Licia Bianchi (Università degli studi di Roma Tre)

De-coding the Kircherian World of Wonder: Items of Collegio Romano’s First Nucleus from Reuse to Reenactment of Collection (1651-1680)

9h50 Olga Todorovic (Univerzitet u Beogradu)

Compiling Vices, Curating Hell, and Sinners on Display: Understanding Trecento and Quattrocento Hell Scenes as a Museum Collection

10h10 Discussion

10h30 Pause café

Session 5 (modération : Jérémie Ferrer-Bartomeu, Université de Liège) La compilation comme filtre | Compilation as a Filter

11h00 Matthias Rozein (Université de Liège)

Construire l’image d’un évêque par une collection épistolaire. Les lettres pontificales adressées à Hériman de Cologne (889/890-924)

11h20 Emile Thonar (Université de Liège)

Des compilations dans une collection : les Sammelbände de la bibliothèque du collège des jésuites wallons

11h40 Discussion

12h00 Temps de midi

Salle Lumière

Session 6 (modération : Bogdan Smarandache, Université de Liège) Compiler pour édifier | Compiling to Edify

13h15 Chiara Bellaveglia (Università degli studi di Roma La Sapienza)

The Need to Educate as a Selection and Compilation Criterion. Dhuoda’s Liber Manualis

13h35 Alessia Luvisotto (Università degli studi di Siena – École pratique des hautes études)

Dans la fabrique des compilations franciscaines : l’épisode de la statue de Nabuchodonosor de l’Actus à la Franceschina de Giacomo Oddi

13h55 Discussion

14h15 Pause café

14h30 Conclusions, Sophie Lecomte (Université de Liège)

Informations

 

 

 

 

 

Conférence – Manipuler les gravures : interpolations et assemblages d’images imprimées à l’époque moderne

Lors du prochain séminaire mensuel du GEMCA, Gwendoline de Mûelenaere (UCLouvain/FNRS) présentera une communication intitulée « Manipuler les gravures : interpolations et assemblages d’images imprimées à l’époque moderne ».

La session aura lieu le jeudi 25 avril 2024 de 14h à 16h au SOCR 27 (place Cardinal Mercier, 1). 

Informations

Séjour de recherche – Bernard Vouilloux

Le GEMCA et le CRI – Centre de Recherche sur l’Imaginaire ont le plaisir de recevoir, du 15/04 au 19/04, le Prof. Bernard Vouilloux, chercheur invité de la Sorbonne Université.

Ses recherches portent, pour l’essentiel, sur les rapports entre la littérature et les arts visuels, et plus largement sur les rapports entre le langage verbal et le visuel. Si elles participent de ce qu’il est convenu de nommer les “word and image studies”, elles visent à en expliciter pleinement les enjeux et à en faire apparaître en toute rigueur les présupposés et les implications : aussi bien les termes reçus de texte et d’image ne sont-ils retenus que parce qu’ils facilitent le repérage de ce champ transdisciplinaire.

Programme

Lundi 15 avril, 15-17h, ERAS 74 :

Atelier sur la manutention des images avec Bernard Vouilloux. Discussion avec le groupe HANDLING et Gyöngyi Pal

Mardi 16 avril, 10h-12h, MDL A118 :

Séminaire « Lectures de l’image » avec Bernard Vouilloux, animé par Giacomo Fuk, Agnès Guiderdoni, Anne Reverseau et Maxime Thiry

Mardi 16 avril, 13h-15h, MDL A118 :

Présentations des recherches actuelles sur les relations texte-image (CRI, GEMCA)

Jeudi 18 avril, 10h, Musée L :

Conférence inaugurale de Bernard Vouilloux au colloque « L’acte d’image en littérature »

Informations

Conférence – Intellectual Freedom in Early Modern Women’s Spiritual Writings: Practice, Methods, and Identities

April 15, 2024 at 11:30
Blandijn Lokaal 1.14
Contact: Elizabeth.Amann@UGent.be

Dr Carme Font-Paz, Associate Professor of English Literature at Universitat Autònoma de Barcelona and director of WINK “Women’s Invisible Ink: Trans-Genre Writing and the Gendering of Intellectual Value in Early Modernity”, is giving a lecture where she’ll be presenting the WINK project and a paper on ‘Intellectual Freedom in Early Modern Women’s Spiritual Writings: Practice, Methods, and Identities’.

The essence and manifestation of God’s love has been a major concern for men and women of faith over the centuries, and the object of mystical, fictional and analytical approaches to understanding the relationship between human and divine nature. This presentation will briefly examine the methodological challenges posed by narratives of faith and grace that seek to represent subjective reality as an experience of universal truth.

By paying special attention to four seventeenth-century women writers from different Christian backgrounds, we shall see in what ways their notion of intellectual freedom was constructed and invoked as the primary reason for writing and speaking in public against pastoral misconduct, social ills and domestic abuse within their congregations and communities of faith. Their arguments point at their own freedom of conscience, as well as the “hypocrisie” and superficiality of the alleged “liberty of conscience and freedom” of their own communities. They claim to be intellectually freer in their obedience to God.

This paper will bring to light Maria Jesus de Ágreda manuscript Leyes de la esposa (1637) for the first time, Arcangela Tarabotti’s La semplicità ingannata (1654), Susanna Parr’s Apologie against the Elders (1659), and Anne Wentworth’s A Vindication (1670). We will look at the discourse of divine love and personal conscience as a common feature of female spirituality and intellectuality within a European context, markedly influenced by Teresa de Ávila’s program for mental prayer. We shall discuss the relationship between literary genre and theological tradition, the limits of reason and the imagination as sources of knowledge, and the faint borderlines between obedience and freedom of conscience as paths for intellectual inquiry.

Dr Carme Font-Paz is Associate Professor of English Literature at Universitat Autònoma de Barcelona. She is also an ICREA Academia fellow and director of the European ERC Starting Grant project WINK “Women’s Invisible Ink: Trans-Genre Writing and the Gendering of Intellectual Value in Early Modernity”. A specialist in prophetic genres and early modern women’s writing, her latest books are Women’s Prophetic Writings in Seventeenth-Century Britain (Routledge, 2017) and, with Nina Geerdink, Economic Imperatives for Women’s Writing in Early Modern Europe (Brill, 2018). She is now preparing her forthcoming monograph Women Writing on Social Change in Early Modern Europe (Brepols).

Informations