Archives de catégorie : Evénements scientifiques et culturels

Dans cette catégorie on retrouvera les posts concernant les colloques, conférences, journées d’étude et workshops abordant la période moderne.

Journée d’étude annuelle du GEMCA – L’indéterminé

Affiche

La journée d’étude annuelle du GEMCA portera sur le thème de l’indéterminé. Elle aura lieu en ligne le 20 janvier 2021, de 9h15 à 16h30. L’inscription est obligatoire avant le 19 janvier (14h) via ce lien.

Programme

9h15-9h45 : Agnès GuiderdoniIntroduction

9h45-10h30 : Hélène LeblancLes modes du vague. Analogue, équivoque, impropre, quasi : que nous apprennent les scolastiques ?

10h30-10h45 Pause

10h45-11h30 : Maud HagelsteinPoétique de l’histoire et écriture au neutre. Blanchot, Michelet, Michon.

11h30-12h15 : Carl HavelangePoétique et méthode de l’indétermination. A propos d’une chronique ouvrière au XIXe siècle [sujet à confirmer]

12h15-14h Pause

14h-14h45 : Jean-Pascal GayLes théologiens catholiques de l’âge classique et l’indétermination. Entre règne de l’opinion et resserrement de l’espace du doute : les contradictions de l’herméneutique confessionnelle.

14h45-15h30 : Silvia MostaccioL’indéterminé qui rassure : hermaphrodisme et dévotions au cœur de la violence baroque.

15h30-16h15 : Laura MarinDe quoi le visuel est-il le nom chez Georges Didi-Huberman ?

16h30 Fin des travaux

Séminaire – Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie

Un cycle de séminaires, intitulé « Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie », est organisé dans le cadre de l’ARC Schol’Art (GEMCA), par Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni, Aline Smeesters, Hélène Leblanc, Margaux Dusausoit, Elise Gérardy et Sophie Lenaerts, en collaboration avec Jacob Schmutz (ISP).

La troisième séance, qui aura lieu le jeudi 17 décembre de 14h à 16h, sera consacrée à l’idée. 

Cet événement se déroulera en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable via ce lien.

Défense de thèse – Le plan-relief de Lille : Fiabilité et contexte d’une représentation miniature de la ville

Nathalie Dereymaeker défendra publiquement sa dissertation doctorale en vue de l’obtention du grade de Docteur en Histoire, histoire de l’art et archéologie sous la direction conjointe du Prof. Philippe Bragard (UCLouvain) et de la Prof. Catherine Denys de l’Université de Lille dans le cadre d’une cotutelle de thèse internationale. Sa dissertation porte sur : « Le plan-relief de Lille : Fiabilité et contexte d’une représentation miniature de la ville ».

La soutenance publique se déroulera le vendredi 4 décembre 2020 à 14h00, en visioconférence sur la plateforme Zoom. Elle pourra être suivie en direct en suivant ce lien. Le public est prié d’éteindre son micro et sa caméra durant toute la durée de la soutenance.

Séminaire – Citizens & Sodomites. Perception and Persecution of Sodomy in the Southern Netherlands (1400-1700)

L’Atelier Genre(s) et Sexualité(s) de l’ULB, centre de recherches interdisciplinaire en études de genre, organise avec  l’historien Jonas Roelensun (Universiteit Gent/Radboud Universiteit Nijmegen) un séminaire intitulé « Citizens & Sodomites. Perception and Persecution of Sodomy in the Southern Netherlands (1400-1700) ».

Ce séminaire aura lieu en ligne le 10 décembre 2020 de 17 à 19h.

Informations et inscription

Séminaire – Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques

Ce séminaire se déroulera le 10 décembre 2020 de 14h à 16h, en visio-conférence. L’inscription est obligatoire.

Titre des interventions :
– Naïs Virenque (GEMCA/CESR/CEFRES, CNRS, Prague) : « Quelques réflexions iconologiques, esthétiques et sémiotiques sur des « objets hybrides » : les iconotextes »
– Antoine Paris (Orient et Méditerranée, Sorbonne Université/Institut d’Études Religieuses, Université de Montréal) : « Écriture ou dessin ? Problèmes d’une enquête philologique sur les mots diagramma et diagraphè et sur leurs traductions en latin »

Colloque – [Im]postures. Langages du corps à l’époque moderne, le 5 décembre 2020, EN LIGNE.

UNIVERSITÉ DE ROUEN, Grhis et MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE ROUEN

Organisation : Frédéric Cousinié (Université de Rouen), Dominique Boutet (Université de Rouen) et Alysée Le Druyllenec (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

INSCRIPTION :    colloquecontact@gmail.com

Quand les images sont muettes il est tentant de leur extorquer la parole. Telle est la fonction de l’expression des passions qu’exposeraient les visages et les corps dans la peinture des XVIe et XVIIe siècles.

            Mais pensées, sens, sensations et sentiments sont-ils véritablement lisibles dans le visible ? Sous quelles conditions le sont-ils ? Pourrions-nous non pas réduire les corps à des mots, mais seulement  les faire agir sur d’autres corps, corps à corps ?

            En proposant à l’analyse un certain nombre de postures exemplaires – se tenir, se dresser, surgir, faire face, se retourner, porter, tendre, prendre, indiquer, etc. – ce colloque interdisciplinaire se propose d’étudier la généalogie, le sens, les enjeux et les effets produits que peut induire la représentation corporelle.

8h45ACCUEIL

9h 00 – Introduction et hommage à Dominique Boutet : Aliyah Morgenstern (Université sorbonne Nouvelle Paris 3), Chloé Thomas & Léa Chevrefils (Université de Rouen Normandie)

Capturer le corps en mouvement : Impact de l’art sur les études gestuelles

9 h 45 – Frédéric Cousinié (université de Rouen Normandie)

Du Verbe à la posture : un continuum expressif.  Le Christ et la femme adultère de Nicolas Colombel (1682) et de Nicolas Poussin (1653).

10 h 30 – Marina Nordera (Université côte d’azur)

La dynamique de l’appui dans la figura serpentinata. Une lecture de La rencontre d’Eliezer et Rebecca à la fontaine de Marten de Vos (1532) à l’épreuve de l’analyse du mouvement.

11 h 15pause

11 h 45 – Bertrand Prevost (Université de Bordeaux-Montaigne 3)

Postures de passion, gestes du travail. Une perspective sur le mouvement des corps en peinture (XVe-XIXe siècle)

12 h 30 – Dimova Temenuzhka (Université de Strasbourg)

D’une main à l’autre. Transcription et paramètres des accords chirographiques dans la peinture moderne.

13 h 15Pause déjeuner

14 h 15 – Étienne Jollet (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)

L’inexpressivité en peinture au XVIIIe siècle : Antoine Watteau/Giambattista Tiepolo

15 h 00 – Giovanni Careri (EHESS, Paris)

Le Saint François pénitent d’Annibale Carracci : la mémoire dans le geste.

15 h 45Pause

16 h 15 – Xavier Vert (Ecole supérieure des beaux-arts de Nantes)

Posture et imposture du Moïse de Michel-Ange.

17 h 00 – Alysée Le Druillenec (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Faire face à la colère des Dieux. Le repli sur soi, une compression expressive ?

17h 45 CONCLUSIONS

Un colloque organisé par l’Université de Rouen – Groupe de recherche en histoire (Grhis), en association avec le Musée des beaux-arts de Rouen.

Direction scientifique : Frédéric Cousinié,  en collaboration avec Dominique Boutet (Université de Rouen Normandie)  –  Organisation et coordination : Alysée Le Druillenec (Université de Paris I).

Contact /Inscription :  colloquecontact@gmail.com

Séminaire – Questions conceptuelles et méthodologiques : Hans Blumenberg et la métaphorologie

Dans le cadre des séminaires méthodologiques du GEMCA, Agnès Guiderdoni (FNRS-UCLouvain) donnera un séminaire intitulé : « Questions conceptuelles et méthodologiques : Hans Blumenberg et la métaphorologie ». 

Ce séminaire se déroulera le 3 décembre 2020 de 14h à 16h en visio-conférence sur Teams. L’inscription est obligatoire via ce lien

Colloque – Redécouverte ou survie ? La présence de l’icône en Occident du XVe siècle à nos jours

Redécouverte ou survie ? La présence de l’icône en Occident du XVe siècle à nos jours. Le 11 décembre 2020, en ligne.

Réunissant des théologiens et des historien.ne.s de l’art, ce colloque organisé par Ralph Dekoninck (UCLouvain) et Ingrid Falque (FNRS) entend examiner de plus près les raisons à l’origine de la survie ou de la redécouverte de l’art de l’icône dans différents contextes artistiques et religieux en Occident. L’accent sera mis en particulier sur les questions qui sous-tendent la rencontre, et parfois la fusion, de deux cultures visuelles, mais aussi sur les rapports complexes et souvent conflictuels entre l’art et la religion.

Le colloque se déroulera en ligne le 11 décembre 2020, voici un lien où s’inscrire :

https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_ow1gckIsSsSDA89ylNwCVQ

Programme : ANNONCE-COLLOQUE-ICONES_FR-1-1

Colloque – Corps troublants. Images et imaginaires dans la première modernité

La Villa Médicis organise du 26 au 28 novembre 2020
un colloque intitulé « Corps troublants. Images et imaginaires dans la première modernité »
 
Dans la culture visuelle de la première modernité, la représentation de corps contorsionnés, désarticulés ou fragmentaires, de visages grimaçants ou déformés, de corps ouverts révélant organes et orifices, peut saisir autant que perturber le spectateur. Ces images provoquent une incongruité troublante, possiblement agressive. Mais qu’est-ce qui cause ce trouble ? Peut-on définir et circonscrire cet affect ? A-t-il toujours été ressenti ainsi à travers le temps et dans d’autres cultures ?
Ces expressions d’une corporéité troublante émergent du contraste avec l’idéalisation du corps, sans cesse refaçonné par les constructions culturelles des sociétés. En donnant à voir un corps dés-idéalisé, certaines images séduisent en même temps qu’elles agressent, provoquent par une tonalité obscène ou risible ; elles peuvent dérouter, dégoûter, ou même ‘exciter’ à cause de gestes, postures et mouvements ‘excessifs’ ou incongrus.
L’atelier de recherche sonde la fécondité et la richesse de tels imaginaires, jetant une nouvelle lumière sur les pratiques et les phénomènes qui informent et affectent la production d’images et leur appréhension sensible, cognitive, psychique et physiologique.
 
Ce colloque se déroulera sur la plateforme en ligne Zoom. L’inscription est demandée via ce lien.
 

Séminaire – Poétique et politique du regard : Georges de Scudéry (1601-1667)

Maxime Cartron (Université Lumière-Lyon 2) présentera ses recherches au cours d’un séminaire intitulé « Poétique et politique du regard : Georges de Scudéry (1601-1667) ». 

Cet événement se déroulera le 25 novembre 2020 de 14h à 16h en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable via  ce lien

Séminaire – Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie

Un cycle de séminaires, intitulé « Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie », est organisé dans le cadre de l’ARC Schol’Art (GEMCA), par Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni, Aline Smeesters, Hélène Leblanc, Margaux Dusausoit, Elise Gérardy et Sophie Lenaerts, en collaboration avec Jacob Schmutz (ISP).

La deuxième séance, qui aura lieu le 24 novembre 2020 de 9h à 11h, sera consacrée à l’intention. 

Cet événement se déroulera en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable via ce lien ou par mail à aline.smeesters@uclouvain.be.

Colloque – Penser autrement les lettres et les arts : la voie/x de la scolastique (1500-1700)

Le colloque Penser autrement les lettres et les arts : la voie/x de la scolastique (1500-1700) est organisé dans le cadre du projet Schol’Art (UCLouvain, GEMCA). Il aura lieu en ligne du 16 au 20 novembre 2020.  L’inscription est obligatoire par envoi d’un e-mail à l’adresse aline.smeesters@uclouvain.be. 

PROGRAMME

Lundi 16 novembre (15h-16h30)

  • Naïs Virenque (UCLouvain) : Les savoirs scolastiques et l’art de la mémoire de la première modernité. L’arbre de Johannes Host von Romberch (Venise, 1522)
  • Laurence Boulègue (Université de Picardie) : Les fondements scolastiques de la définition de la poétique dans les Explicationes in primum librum Aristotelis de arte poetica (1548) de Francesco Robortello
  • Alice Lamy (Paris) : L’empreinte de la philosophie scolastique et platonicienne dans les arts et les sciences selon Bernardino Tomitano (Quattro libri della lingua toscana, 1569-70) : les valeurs de l’affect dans le statut de la connaissance

Mardi 17 novembre (15h-16h)

  • Jacob Schmutz (UCLouvain) : L’enfant phantasme de l’ange. Concepts et images mentales dans le Pharus Scientiarum de Sebastian Izquierdo SJ (1659) et la tradition jésuite
  • Salvatore Carannante (University of Pisa) : « The universal light of the sciences». Intellect and artistic creation in Lomazzo and Zuccari

                                            (16h15-17h15)

  • Francesco Molinarolo (Scuola Normale Superiore, Pisa) : A practical application of Aristotelian psychology : the function of imaginatio in Francesco Robortello and Alessandro Piccolomini’s commentaries on Aristotle’s Poetics
  • David Zagoury (Getty Research Institute / Bibliotheca Hertziana) : Awakening Inner Insects. Parasitic Thoughts in Mannerist Theories of the Mind

Mercredi 18 novembre (15h-16h30)
Table ronde avec Elise Gérardy (UCLouvain), Sophie Lenaerts (UCLouvain) et Margaux Dusausoit (UCLouvain) : (Dé)tailler la  scolastique dans les traités modernes des arts et des lettres à partir de la référence à l’artisan


Jeudi 19 novembre (15h-16h)

  • Macarena Moralejo Ortega (Universidad de Málaga) : Saint Anselme comme source dans le traité de L’idea de’ pittori, scultori ed architetti de Federico Zuccari (Turin, 1607)
  • Sophie Suykens (UGent) : Framing imagery as topoi : the case study of Philip II’s replacement Noah tapestries (1562-1565)

                                           (16h15-17h15)

  • Virginie Leroux (EPHE, PSL, Paris) : Perfection de la création et fixisme dans les Poetices libri septem de Jules-César Scaliger (1561)
  • Audrey Duru (U. de Picardie) : Pratiques poétiques du discours scolastique : figures sensibles du divin chez André Mage de Fiefmelin (Saintonge, 1601)

Vendredi 20 novembre (15h-16h)

  • Gwendoline de Mûelenaere (UGent) : Les illustrations des cours manuscrits de logique de l’Université de Louvain
  • Ullrich Langer (Université du Wisconsin-Madison) : La logique syllogistique et son refus dans la poésie lyrique.

                                           (16h15-17h15)

  • Table ronde présidée par Hélène Leblanc (UCLouvain) : Les perspectives contemporaines sur la scolastique en histoire de la philosophie
  • Giulio Gisondi (Istituto Italiano per gli Studi Filosofici) : Usages des scolastiques à la Renaissance : le cas Giordano Bruno
    Tullio Viola (Universität Erfurt) : Two Faces of Scholastic Reception in the Early Pragmatists

Conférence – Miraeus Lecture : De typografische transitie van “renaissance” naar “barok” in de Officina Plantiniana, 1555–1670

Dans le cadre des Miraeus Lectures, Goran Proot (Università degli Studi di Milano/Cultura Fonds, Dilbeek) donnera en ligne une conférence intitulée « De typografische transitie van “renaissance” naar “barok” in de Officina Plantiniana, 1555–1670 ».

Cette conférence sera mise en ligne sur YouTube le 2 décembre 2020. Une séance de questions avec le conférencier aura lieu le 9 décembre  de 20h à 21h (également en ligne).

Pour plus d’informations et s’inscrire à la séance de questions, cliquez-ici.

Wébinaire COLEX – Imprimés officiels à l’Époque Moderne

Organisées par le projet COLEX, les séances du wébinaire  « Imprimés officiels à l’époque moderne » visent à mettre en lumière les multiples usages de l’imprimé par les autorités politiques aux 16e et 17e siècles.

Aperçu de l’image

La deuxième séance, intitulée « Les premières lois imprimées. Étude des actes royaux imprimés de Charles VIII à Henri II (1483-1559) », sera donnée par Xavier Prévost (Université de Bordeaux/IUF).

Date : 24/11/2020, 12h30 à 14h

Le programme complet ainsi que le formulaire d’inscription sont accessibles sur le blog du projet COLEX organisateur de l’événement : https://colex.hypotheses.org/493

 

Colloque – Failure : Understanding Art as Process, 1150–1750

Le colloque international « Failure : Understanding Art as Process, 1150–1750 » est organisé par Ariella Minden, Alessandro Nova et Luca Palozzi. Il se déroulera les 5 et 6 novembre uniquement en ligne sur la plateforme Zoom. L’inscription est obligatoire et se fait via le site de la conférence.

Programme

Thursday, 5 November

14:00 Ariella Minden, Alessandro Nova, Luca Palozzi  – Welcome and Introduction

Failure (and Success) – Chair: Alessandro Nova

  • 14:30 Sefy Hendler (Tel Aviv University) : Fallire, errore, biasmo : towards a typology of early modern artistic failures
  • 15:10 Janis Bell (Independent Scholar) : Corrected mistakes : Printing Leonardo in Paris
  • 15:50 Gerd Blum (Kunstakademie Münster) : Upside Down : The Fragment of a Failed Monument Presented as a Masterpiece of Success – Michelangelo’s Moses and His Inverted Tablets in Image and Text, 1513–1568

Break

Failing and Repairing – Chair : Luca Palozzi

  • 16:50 Sarah M. Guérin (University of Pennsylvania) : Reaching for the stars : Failed Enamels, c. 1300
  • 17:30 Giampaolo Ermini (Independent Scholar) : «Attonito, et totalmente abandonato in se medesimo». Fallimenti tra i fonditori di campane (Italia, secoli XIII-XVI)
  • 18:10 Rachel E. Boyd (Italian Academy for Advanced Studies in America at Columbia University) : Waste not, want not : Repairing Renaissance glazed terracotta
  • 18:40 Discussion

Friday, 6 November

Drawing, Failing, and Learning – Chair : Ariella Minden

  • 11:30 Nino Nanobashvili (Bayrische Akademie der Wissenschaften) : The Rise and Fall of Anatomy : Alessandro Allori’s Unfinished Drawing Manual and his Iterative Struggles with It
  • 12:10 Henrike Scholten (Utrecht University) : Hendrick van Beaumont : Learning to draw outside the studio

Lunch Break

Planning and Failing – Chair : Dario Donetti

  • 14:00 Cara Rachele (ETH Zurich) : Failure and Masterpiece : Bramante’s Cracks at Saint Peter’s Basilica
  • 14:40 Caroline Murphy (Massachusetts Institute of Technology) : Diagnosing Disorder : Girolamo di Pace da Prato’s “Memoriale”
    (1558) and Aqueous Expertise in the Tuscan Landscape

Break

Trial and Error – Chair : Marco Mascolo

  • 15:40 Stephanie S. Dickey (Queen’s University) : Rembrandt’s Failure as a Printmaker
  • 16:20 Tianna Uchacz (Texas A&M University) : Recipes for Failure : Experimenting, Repairing, and Quitting in Renaissance Toulouse

Break

Failure : Supports, Surface and Colour – Chair : Katharine Stahlbuhk

  • 17:20 Hanna Baro (Universität Siegen) : Successful Failures ? Experimenting with Textile Paint Supports around 1500
  • 18:00 Christopher Nygren (University of Pittsburgh) : Sedimented Failures : Painting on Stone and the Economy of Failure in Early Modern Italy
  • 18:40 Marco Collareta (Università di Pisa) : Fortuna e sfortuna del colore nella scultura invetriata del Rinascimento
  • 19:20 Discussion and Final Remarks