Archives de catégorie : Publications

Dans cette section vous retrouverez toutes les annonces relatives à des publications scientifiques concernant la période moderne.

Publication – E. Fransens, Les Papiers des Nuits. Étude historique et catalogue de filigranes des papiers des manuscrits de la recension égyptienne des Mille et une Nuits, Louvain, Peeters, 2024

Les Mille et une Nuits sont multiples, tant par leur forme que par leur contenu. Il s’agit d’histoires contées et de manuscrits, supports de la mémoire des conteurs. Comme dans toute tradition manuscrite pluriséculaire, des variantes sont observées, mais dans le cas des Nuits, les différences vont bien au-delà, puisqu’il existe bel et bien plusieurs versions des Nuits en circulation. La recension égyptienne des Mille et une Nuits est l’une d’elles ; elle a fait l’objet d’une étude détaillée et exhaustive. Dans cette première publication, les papiers sont au centre de nos préoccupations. Leur description matérielle, leur contextualisation critique, avec une attention particulière portée aux filigranes et contremarques qui les caractérisent, permettent d’améliorer notre connaissance de ce groupe de manuscrits : datation, conditions d’apparition et relation entre chacun des manuscrits de la recension en ressortent plus claires et plus précise.

Informations

 

Libelles en quête d’auteurs ? (Sous la direction de Karine Abiven, Delphine Amstutz, Alexandre Goderniaux, Adrienne Petit)

La figure du libelliste est aussi insaisissable que l’est la définition du libelle (petit livre au sens matériel, et/ou pamphlet au sens fonctionnel d’écrit polémique). On reconnaît pourtant facilement les libelles à leurs caractéristiques éditoriales proches (formats stéréotypés, nombre de pages restreint, coordonnées éditoriales minimales, présentation dégradée) et à leur teneur polémique. Mais une autre régularité apparaît : leur auteur est rarement mentionné. Les libelles, parfois définis par la négative comme des « imprimés non-livres » (non-book printed material), pourraient aussi bien être dits « imprimés sans auteurs » (no-author printed material). Ainsi, en dépit de leur grande hétérogénéité à d’autres égards, ils peuvent être interrogés sous un angle commun : comment se construit leur origine énonciative ? Le présent numéro propose de revenir sur la question de la figure du libelliste au miroir de celle de l’auteur, entre le xvie et le xviiie siècles, l’âge d’or des libelles.

Informations

Publication – Renaissance Studies Special Issue

The Journal of the Society for Renaissance Studies presents a special issue on Paratexts, Dissemination and the Book Market in Early Modern Venice (1500-1650), with articles from GEMS members Ruben CelaniClaudia CroccoTeodoro KatinisEleonora Serra and Lies Verbaere. This collaboration consists of research across literature and linguistics.

Featured articles

  • Gazing at the Venetian hub from a paratextual lens: An introduction
    Claudia Crocco and Teodoro Katinis
  • Advertising grammars and dictionaries in the Venetian printing market: A linguistic analysis of title pages
    Eleonora Serra
  • ‘L’arte in prattica’: Reconstructing Orazio Toscanella’s language ideology
    Claudia Crocco and Eleonora Serra
  • ‘Come parto imperfetto’: Paratexts and organization in a sixteenth-century book of secrets
    Ruben Celani
  • The vernacularization of Paduan medicine and philosophy in the seventeenth century: Troilo Lancetta’s Raccolta medica, et astrologica
    Craig Martin
  • ‘Materie piacevolissime da leggere e utili da essequire’: The introductory letters in Leonardo Fioravanti’s Capricci medicinali
    Teodoro Katinis
  • ‘By consultation of elevated minds’: The role of paratexts in Giovanni Battista Calderari’s comedies
    Lies Verbaere
  • Advertising doubt in early modern Italy: Doubt and ignorance in early modern paratexts
    Marco Faini

Informations

Publication – Héroïnes païennes de l’Antiquité dans les littératures romanes des XIIe-XVIe siècles, éd. C. Gaullier-Bougassas (Revue Bien dire et bien aprandre)

Le numéro 38 de la revue de médiévistique Bien dire et bien aprandre, consacré aux Héroïnes païennes de l’Antiquité dans les littératures romanes des XIIe-XVIe siècles et dirigé par Catherine Gaullier-Bougassas, dans le cadre de l’ERC AGRELITA, vient de paraître, au format papier, ainsi qu’en ligne sur le site peren de la revue.

Les contributions réunies dans ce volume s’interrogent sur les figures féminines païennes antiques (grecques, romaines, égyptiennes…) que sélectionnent des auteurs de plus en plus nombreux du XIIe siècle au XVIe siècle, sur leurs représentations textuelles et aussi sur les images visuelles qui leur sont souvent associées dans les manuscrits puis les imprimés. Elles réfléchissent sur la réception, la circulation et la transformation de ces représentations textuelles et visuelles du XIIe au XVIe siècle, sur la diversité des usages de ces figures païennes, sur le traitement de leur altérité et sur les modalités de construction d’un héroïsme féminin ou d’héroïsmes féminins qui leur sont attachés.

Sommaire

Catherine Gaullier-Bougassas, “Le succès des héroïnes antiques païennes dans les littératures romanes du XIIe au XVIe siècle”

Première partie. Des héroïsmes féminins

Sara Cusset, “Didon, héroïne médiévale de l’Ovide moralisé ?”

Charlotte Guionneau,Une gemme parmi les gemmes : sur un portrait d’Hélène dans la cinquième mise en prose du Roman de Troie”

Rose Delestre et Benedetta Viscidi,Lucrèce(s) médiévales : viols, victimes et responsabilités dans la fiction littéraire”

Claire Le Ninan et Anne Paupert,Les héroïnes antiques dans le Livre de la Cité des dames de Christine de Pizan : réécriture et redéfinition de l’héroïsme au féminin”

Catherine M. Müller, “Minerve, Cérès, Isis et Sémiramis sous la plume de Catherine d’Amboise”

Deuxième partie. Traduire les Héroïdes : la promotion des voix féminines

Lucien Dugaz, “Dido bonne martire. Lecture de la septième héroïde dans les manuscrits du Livre des Epistres d’Ovide d’Octovien de Saint-Gelais”

Nicolas Mazel, “Car puis ce temps n’ay acquis seulement Fors paine et deuil, regret, gemissement : Médée et l’héroïde en langue française dans les XXI Epistres d’Ovide d’Octovien de Saint-Gelais (fin xve siècle)”

Marielle Lavenus, “Le corps désintégré d’Ariane : particularités iconographiques et textuelles du manuscrit BnF français 874 de la traduction des Héroïdes d’Ovide”

Troisième partie. Réinterprétations, renouvellements et ambiguïtés

Valeria Russo, “Mère coupable, mère pardonnée. La faute maternelle de Jocaste, du Roman de Thèbes à Jean Mansel”

Ilaria Molteni, “Enlèvements d’héroïnes et métaphores de la transformation : Europe et Hélène dans les cultures littéraires et figuratives du Moyen Âge”

Clarisse Evrard, “Représenter Hélène à la Renaissance : de l’exemplum mythologique à l’eikon artistique”

Elena Koroleva, “Méduse, reine des métamorphoses : les avatars médiévaux d’une légende antique”

Pauline Otzenberger, “Ressusciter le père. L’évolution de Scylla de Mégare dans les versions imprimées de l’Ovide moralisé”

Quatrième partie. Décontextualisation et métamorphoses

Lucie Blouin, “De la déesse antique à la fée médiévale : évolution et mutations de la fée Proserpine dans les Continuations d’Artus de Bretagne, roman inédit du xve siècle (manuscrit de Paris, BnF, fr. 19163)”

Charlotte Guiot et Maxime Kamin, “Quand l’antique sibylle devient simple pastoure : le personnage de Sebille dans le Calendrier des bergeres”

Marielle Devlaeminck, “La Gauloise et la Sibylle : héroïnes païennes sur les scènes lilloises (XVsiècle)”

Sonia Zerbib, “L’usage politique des figures féminines païennes dans la Florence médicéenne : l’exemple de la mascarade de la Généalogie des Dieux (1565)”

Sandy Maillard, “À propos de la susdicte fable de ΙΩ’ : la figure d’Io dans le Champ fleury de Geoffroy Tory, une héroïne païenne antique ?”

Varia

Roger Berger,Robert le Clerc d’Arras, Les Vers de la Mort”

Roger Berger, “Adam de la Halle, Le Jeu de la Feuillée”

Informations

Publication – TSEG – The Low Countries Journal of Social and Economic History (Volume 20 – Issue 3 – 2023)

TSEG The Low Countries Journal of Social and Economic History is the Dutch-Flemish journal of social and economic history. The journal publishes articles and reviews in the fields of social and economic history in the broad sense, with a particular but not exclusive focus on the Low Countries.

Table of content

Den armen gedeylt. Differentiaties tussen stad en dorp in de zestiende-eeuwse publieke armenzorg in de Antwerpse Kempen
Jan Peeters

Tussen corporatisme en kapitalisme? Stedelijke nijverheid en arbeid in achttiende-eeuws Vlaanderen
Wouter Ryckbosch & Anne Winter

A Clash between Citizenship Projects at Utrecht’s Houtplein in the 1970s
Jasper Bongers

Consensus en conflict: een discussiedossier

Inleiding
Petra van Dam

De teloorgang van het poldermodel. Een verhaal van winnaars en verliezers
Tim Soens

Waterbeheer en ideologische belangen in de premoderne Nederlanden
Jim van der Meulen

Water, Politics and Society. A look at a major work: Consensus en conflict as seen from France
Raphaël Morera

Consensus en conflict in waterbeheer. Een uitnodiging tot verdere vergelijking
Karel Davids

Discussies over zes eeuwen waterbeheer en samenleving. Repliek
Milja van Tielhof

Data-Article

De ontsluiting van het Amsterdamse notariële archief
Jirsi Reinders

Book reviews

Information

Publicatie – “De circulaire economie in de vroegmoderne Nederlanden”, edited by Djoeke van Netten and Jasper van der Steen

Pre-industriële geschiedenis van circulaire economie

De Nederlandse en Vlaamse overheden willen naar een circulaire economie in 2050. Duurzaamheid is een belangrijk thema voor de toekomst. Recyclen deden mensen in de vroegmoderne Lage Landen echter ook al. In dit jaarboek onderzoeken de auteurs hoe circulair de steden waren vóór de industrialisatie. Hoe was het hergebruik van afval en restproducten geregeld? Wat was de waarde ervan en wat deed men ermee? In hoeverre kan ook worden gesproken van een andere cultuur en appreciatie rond afval en tweedehandsmateriaal?

Dit nummer van Nieuwe Tijdingen is essentieel leesvoer voor al wie geïnteresseerd is in de pre-industriële geschiedenis van circulaire economie en recyclage.

Djoeke van Netten is universitair hoofddocent vroegmoderne geschiedenis aan de Universiteit van Amsterdam.
Jasper van der Steen is universitair docent vroegmoderne Nederlandse geschiedenis aan de Universiteit Leiden.

Informatie

Publication – “Représenter et nommer la Grèce et les Grecs (XIVe-XVIe siècle)”, éd. Catherine Gaullier-Bougassas (ERC AGRELITA)

Le premier volume collectif de l’ERC AGRELITA, Représenter et nommer la Grèce et les Grecs (XIVe-XVIe siècle), dirigé par Catherine Gaullier-Bougassas, vient de paraître chez Brepols.

Que représente la Grèce et les Grecs, pour les auteurs et les artistes des XIVe au XVIe siècle, en Europe occidentale ? Le présent volume explore cette question du point de vue de la perception et de l’imagination spatiales et géographiques. Il porte ainsi sur les représentations de l’espace grec, ancien et « moderne » du XIVe au XVIe siècle.

Le sommaire

Catherine Gaullier-Bougassas, “Explorer la réception de la Grèce ancienne sous l’angle de la représentation de l’espace”

I. Connaissances savantes et expériences personnelles

Catherine Gaullier-Bougassas, “Les savoirs hérités sur les espaces grecs : les autorités antiques connues dans l’Europe occidentale médiévale”

Catherine Gaullier-Bougassas,” Images du monde, encyclopédies et traités en langue française (XIIIe -XIVe siècle) : reprises et renouvellements des représentations de l’espace grec”

Emmanuelle Vagnon, “Cristoforo Buondelmonti et ses sources dans sa représentation de la Grèce”

Constantin Bobas, “Imaginaire occidental et réalités orientales de l’espace grec : en voyageant à Rhodes aux XVe et XVIe siècles”

Edith Karagiannis-Mazeaud, “Géographie du Péloponnèse, aperçu par Belon, Thevet et Nicolay, voyageurs français du XVIe siècle”

II. Géographie et histoire grecques

Marilynn R. Desmond, “Topographie troyenne dans la Grèce franque du XIIIe siècle”

Valeria Russo, “Le continuum historique des espaces grecs : les représentations géographiques dans la Fleur des histoires de Jean Mansel  (version courte)”

Valeria Russo, “Retrouver la Grèce dans le temps et dans l’espace : la Mer des histoires face à la création d’un passé antique”

Gilles Grivaud, “La Chorograffia d’Etienne de Lusignan : sources et propositions”

III. Écritures fictionnelles

Corinne Jouanno, “Quelle place pour la Grèce dans la littérature romanesque byzantine (XIIe-XVe siècle) ?”

Daisy Delogu, “Paysages palimpsestes : les espaces imaginaires grecs dans l’églogue du XIVe siècle”

Pascale Mounier, “La Grèce de Thésée d’après la Teseida de Boccace et ses adaptations françaises”

Clarisse Évrard, “‘Ancrer sa galee’ en Grèce : stratégies textuelles et dispositifs visuels dans l’Histoire de Jason et le Recueil des histoires de Troie de Raoul Lefèvre”

IV. Figurations visuelles

Ilaria Molteni, “Imaginer et représenter l’espace grec en Italie au Moyen Âge : le laboratoire de l’Histoire ancienne jusqu’à César

Ilaria Molteni, “L’espace grec à la cour de France (1380-1422) : de l’Histoire ancienne jusqu’à César à l’Épître Othéa

Clarisse Evrard, “Représenter la Grèce et les Grecs par le prisme flamand : le cas des manuscrits enluminés de la bibliothèque de Louis de Bruges”

Marie Jacob-Yapi, “L’usage du costume byzantin dans les manuscrits parisiens de matière antique au début du XVe siècle”

Informations

Publication – [Im]Postures. Langages du corps à l’époque moderne, dirigé par F. Cousinié, D. Boutet.

Les Editions 1:1 ont le plaisir de vous informer de la parution de l’ouvrage dirigé par Frédéric Cousinié et Dominique Boutet : « [Im]Postures. Langages du corps à l’époque moderne » publié avec le concours de l’Université de Rouen Normandie et de l’Ehess (Cetha).

4e de couverture :

Puisque les images sont muettes, il est tentant de leur extorquer la parole. Telle est la fonction de l’expression des passions qu’exposeraient les visages et les corps dans les représentations de l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle).

Mais pensées, affects, sensations et sentiments sont-ils véritablement lisibles dans le visible ? Sous quelles conditions le sont-ils ? Pourrions-nous, non pas réduire les corps et leurs postures à des mots mais seulement les faire agir sur d’autres corps, corps à corps ?

En proposant à l’analyse un certain nombre de postures exemplaires – se tenir, se dresser, surgir, faire face, se retourner, porter, tendre, prendre, indiquer, etc. – ce volume collectif étudie la généalogie, le sens, les enjeux et les effets que peut induire la représentation corporelle.

Tables des matières :

  • F. Cousinié, D. Boutet, Introduction. Un corps second
  • X. Vert, Posture et paradoxe : le Moïse de Michel-Ange
  • G. Careri, Posture et travail mémoriel : le Saint François pénitent d’Annibale Carracci
  • M. Takanishi Knowles, Posing and Self-Touching in the Le Nain’s Peasant Paintings
  • T. Dimova, D’une main à l’autre : transcription et analyse des accords chirographiques dans l’iconographie de Jésus parmi les Docteurs de la Loi
  • A. Le Druillenec, Faire face à la colère des Dieux. Le repli sur soi, une compression expressive ?
  • F. Fesneau, La posture du sommeil dans L’Ermite endormi de Joseph-Marie Vien (1750)
  • E. Jollet, L’inexpressivité chez Giambattista Tiepolo : le cas des Banquet de Cléopâtre
  • L. Chevrefils, C. Thomas et A. Morgenstern, Capturer le corps en mouvement : impact de l’art sur les études gestuelles.

Informations

Publication – Orazio Gentileschi : Loth et ses filles. Un inceste légitimé, par Ingrid Bonnal.

Les Editions 1:1 ont le plaisir de vous informer de la parution de l’ouvrage d’Ingrid Bonnal: “Orazio Gentileschi : Loth et ses filles. Un inceste légitimé” publié avec le concours de l’Ehess (Cetha).

4e de couverture :

La renommée actuelle d’Orazio Gentileschi a souffert du succès toujours grandissant de son ami Caravage et de celui de sa fille Artemisia propulsée, malgré elle, sur le devant de la scène par le viol subi et le procès humiliant qui suivit. En vérité les deux Gentileschi ont accompli, d’abord ensemble, puis chacun de son côté, une carrière européenne remarquable au service de commanditaires puissants et prestigieux comme le duc Carlo Emanuele de Savoie, auquel Orazio livra, au début des année 1620, le tableau qui est au cœur de ce livre.

Il s’agit de l’une des nombreuses versions autographes de Loth et ses filles, actuellement conservée à la National Gallery du Canada. Le pari d’Ingrid Bonnal est de situer cette œuvre singulière dans la constellation de questions formelles, historiques, théologiques et politiques qu’elle implique sans jamais s’éloigner du tableau lui-même et réussissant, au contraire, à aiguiser le regard du lecteur/spectateur jusqu’au moindre détail.

Table des matières :

  • Préface de G. Careri
  • Introduction
  • Absentia in Praesentia
  • Ambivalence morale du personnage de Loth
  • Un vieillard endormi
  • Récit figuré et hors-champ
  • Mise en intrigue de l’épisode
  • Extrapolation représentationnelle
  • Lignage et territoire désigné
  • Conclusion.

Informations

Publication – Modern Etruscans. Close Encounters with a Distant Past, édité par Chiara Zampieri, Martina Piperno, and Bart Van den Bossche

New insights on the reception of Etruscan antiquity in the modernist period.

“L’Étrurie est à la mode”, French archaeologist Salomon Reinach bluntly stated in 1927. Since the beginning of the nineteenth century, Etruria had not only been attracting the attention of archaeologists and specialists of all sorts, but it had also been a fascinating and, in some cases, captivating destination for poets, novelists, painters and sculptors from all over Europe. This volume deals with the impact of the constantly expanding knowledge on the Etruscans and their mysterious civilisation on Italian, French, English, and German literature, arts and culture, with particular regard to the modernist period (1890–1950). The volume brings a distinctive point of view to the subject by approaching it from an interdisciplinary and comparative perspective, and by looking at a quite diverse range of topics and artefacts, which includes, but is not limited to, the study of drawings, art works, travel essays, novels, cooking recipes, schoolbooks, photographs, and movies.

By exploring a new paradigm to understand ancient cultures, beyond the traditional ideas and models of “reception of the classics”, and by challenging the alleged fracture between the so-called “two cultures” of humanities and natural sciences, Modern Etruscans will be of interest to scholars from various disciplines. Designed as a learning tool for university courses on the interplay between literature and science in the twentieth century, it is suited as recommended reading for students in the humanities.

: Francesca Orestano (Università degli Studi di Milano), Chiara Zampieri (KU Leuven), Bart Van den Bossche (KU Leuven), Lisa C. Pieraccini (University of California, Berkeley), Martin Miller (Italienisches Kulturinstitut Stuttgart), Marie-Laurence Haack (Université de Picardie Jules Verne), Gennaro Ambrosino (University of Warwick), Martina Piperno (Durham University), Andrea Avalli (Scuola Superiore di Studi Storici di San Marino).

Ebook available in Open Access.
This publication is GPRC-labeled (Guaranteed Peer-Reviewed Content).

Informations

 

 

 

Publication – “The Sublime in the Visual Culture of the Seventeenth-Century Dutch Republic written” by Stijn Bussels and Bram Van Oostveldt

The Sublime in the Visual Culture of the Seventeenth-Century Dutch Republic written by Stijn Bussels and Bram Van Oostveldt is now published by Routledge.

Contrary to what Kant believed about the Dutch (and their visual culture) as “being of an orderly and diligent position” and thus having no feeling for the sublime, this book argues that the sublime played an important role in seventeenth-century Dutch visual culture.

This book argues that in seventeenth-century Dutch visual culture the sublime played an important role, thus moving beyond traditional and still widespread views of Dutch art as the ultimate representation of everyday life. It is aimed at readers who want to broaden their view on the world of artists such as Rembrandt and Aelbert Cuyp, architects such as Jacob van Campen, and writers such as Joost van den Vondel and Constantijn Huygens, as well as readers who want to know the early history of the sublime. Dutch humanists’ interest in Longinus’s On the Sublime, which was early and groundbreaking, made the sublime a fertile category for studying the creation and impact of art, architecture, and theater. The Dutch reception of Longinus must be related to neighboring concepts, namely the Ovidian sublimis, le merveilleux, the fear of God, magnificence, terrifying sublimity, and wonder. All of these concepts deal with an overwhelming impact that goes far beyond the ordinary and leads to ecstasy, admiration, and astonishment. By relating these ideas to Dutch representations of extraordinary heights, divine presence, political grandeur, extreme violence, and amazing artifacts, we see how viewers were confronted with contrasting feelings of awe and fear, attraction and repulsion.

At the end of the month of november, the paper version will be ready. In the meantime, you can find out more and access the book here:

Informations

Publication – Représentations et voix de femmes face à la guerre sainte au Moyen Âge. Lyrique de croisade et littérature narrative (XIIe-XVe siècle)

Les études réunies ici dans une perspective de rencontre des corpus et des méthodes, portent sur la représentation et l’expression des voix de femmes face à la guerre sainte dans la lyrique de croisade et la littérature narrative d’expression française, occitane et allemande des xiie-xve siècles.

 Cet ouvrage a été réalisé sous la direction de :

Nadine Henrard, Professeure ordinaire au Département de langues et littératures romanes et membre de l’unité de recherche Transitions.

Marjolaine Raguin, Collaboratrice au Département de langues et littératures romanes.

Informations

Les Mousquetaires du roi. Une troupe d’élite au cœur du pouvoir, par Julien Wilmart

D’Artagnan et les Mousquetaires du roi ont bel et bien existé. Entrés dans la légende par la plume d’Alexandre Dumas, les vrais Mousquetaires n’avaient rien à envier à leurs homologues littéraires.

À la fois membres de la garde du roi, unité d’élite, police politique et école militaire pour la noblesse, les Mousquetaires du roi furent créés par Louis XIII en 1622, connurent leur âge d’or sous Louis XIV et ne furent définitivement supprimés qu’en 1815. Ils participèrent tant aux campagnes militaires qu’aux affaires personnelles du roi, du siège de La Rochelle à l’arrestation de Fouquet et de la guerre de Hollande à la conspiration de Cinq-Mars. Les aventures des Mousquetaires traversent la France moderne, dévoilent les coulisses de la monarchie, les arcanes des grandes décisions politiques, l’intimité des rois, la fureur et la fumée des champs de bataille du Grand Siècle.

Julien Wilmart est docteur en histoire (Sorbonne-UCL). Auteur d’une thèse remarquée sur les Mousquetaires du roi, il consacre ses recherches à l’histoire politique et militaire de l’Ancien Régime. Il est également conseiller scientifique pour le cinéma (Les Trois Mousquetaires, 2023) et la télévision.

Informations

Publication – Van hof naar kapel. Franse air-de-courmelodieën in zeventiende-eeuwse liedboeken uit de Zuidelijke Nederlanden par Tine De Koninck, Leuven University Press

Zeventiende-eeuwse geestelijke liedboeken uit de Zuidelijke Nederlanden bevatten opvallend veel liederen op air-de-courmelodieën. Om de katholieke bevolking het geloof te laten uitzingen, schreven geestelijken volgens het principe van de contrafactuur nieuwe liedteksten op airs de cour, contemporaine profane liederen gecomponeerd door roemrijke musici aan het Franse hof.

Dit boek legt een interessant spanningsveld bloot: enerzijds veroordeelde de Kerk de air de cour als profane modetrend in de muziek en anderzijds gebruikte ze die zelf wel voor eigen doeleinden. De auteur onderzoekt daarbij hoe het liedgenre onze gewesten bereikte en hoe de liederen aan populariteit wonnen en zich verspreidden in onze liedcultuur.

Informations

Publication – L’homme et la ville par le prisme de la bête. L’animal comme marqueur identitaire et révélateur de la gestion, des activités et des espaces urbains (Pays-Bas méridionaux et principauté de Liège, XVIIe – XVIIIe siècles, par William Riguelle

Ce livre se penche sur les discours et les pratiques des hommes à l’égard des animaux en milieu urbain dans les Pays-Bas méridionaux et la principauté de Liège aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le monde animal, qui cohabite avec celui des humains dans une grande proximité au sein du milieu urbain de l’Ancien Régime — par le biais notamment des transports, du divertissement ou encore de la compagnie —, fournit de précieux renseignements sur l’être humain, ses sensibilités et son rapport à la nature en même temps qu’il constitue un excellent indicateur pour éclairer la gestion publique de l’espace urbain.  

William Riguelle est docteur en histoire. Ces travaux se focalisent sur l’histoire urbaine et environnementale, avec un intérêt particulier concernant les questions liées à l’hygiène  publique, la police et les relations homme-animal aux Temps Modernes. L’homme et la ville par le prisme de la bête a reçu le prix Robert Beaujean 2020 ainsi que le prix Claude Backvis.  

Informations