Archives par mot-clé : archéologie

Bourses d’étude – Academia Belgica

Bourses d’étude de l’Academia Belgica – Centro per
la Storia, le Arti e le Scienze a Roma.

Date limite de candidature: 30 septembre de l’année précédent l’année du séjour.

Lieu: Rome, Academia Belgica

Présentation:

A partire dalla fine del 2017, l’Academia Belgica, l’Istituto storico belga di Roma e la Fondazione nazionale Principessa Marie-José hanno raggruppato i rispettivi campi d’azione e unito le forze in seno a una fondazione di pubblica utilità denominata “Academia Belgica – Centro per la Storia, le Arti e le Scienze a Roma”.

Ogni anno, questa “nuova” istituzione proporrà un certo numero di borse di studio in Italia. Queste borse sono assegnate in base ai fondi, secondo i casi, dell’Autorità federale (budget proprio dell’Academia Belgica), della Vlaamse Gemeenschap (Fonds Wetenschappelijk Onderzoek) o della Comunità francofona (Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles).

Informations pratiques sur le site de l’Academia Belgica.

 

Colloque – 11e Congrès de l’Association des Cercles francophones d’histoire et d’archéologie de Belgique

Appel à contribution pour le 11e Congrès de l’Association des Cercles francophones d’histoire et d’archéologie de Belgique et 58e Congrès de la Fédération des Cercles d’archéologie et d’histoire de Belgique.

Dates de l’événement: 20-23 août 2020

Dates limites de l’appel: 31 décembre 2018 (avis) – 31 mars 2019 (résumé)

Lieu: Tournai

Appel détaillé

Appel à candidature – Prix Robert Beaujean

Prix Robert Beaujean

Soutien financier: 2.500€

Date limite de l’appel: 20/09/2018

Description

De quoi s’agit-il?

Le Prix Robert Beaujean sera décerné annuellement à toute personne physique et morale qui contribue avec succès, même partiellement, à la recherche dans le domaine de l’archéologie ou de l’histoire en région wallonne.

Pour qui?

L’appel s’adresse à toute personne publiant sur un sujet dans le domaine de l’archéologie ou de l’histoire en Wallonie.

Critères de sélection

Comment introduire votre demande?
  • Comment introduire un dossier? Regardez la vidéo

Exposition – La Meuse au coeur de notre histoire

Titre : La Meuse au coeur de notre histoire

Dates : du 27 juin au 20 octobre 2018

Lieu : Archéoforum, Place Saint-Lambert, 4000 Liège

Un fleuve, c’est la vie, le mouvement, les échanges, l’énergie. La Meuse, comme beaucoup d’autres fleuves, a toujours attiré les hommes. Pour son approvisionnement en eau potable et pour ses ressources poissonneuses qui en faisaient un véritable garde-manger. La Meuse permet aussi les échanges à courte et longue distance au moyen d’embarcations adaptées au cours du fleuve. Elle offre également l’énergie nécessaire aux différentes activités artisanales et industrielles menées par les hommes vivant au bord de l’eau. Des périodes les plus anciennes, ce sont les traces de ponts, d’embarcadères, de digues et de moulins qui nous parviennent. L’homme est néanmoins au centre de l’exposition, avec ses besoins multiples ; il est acteur de changement et va transformer durablement la physionomie du fleuve et ce, depuis le Moyen Âge.

Toutes les informations sur le site de l’Archéoforum de liège.

CFP – Migration and Gender : relationships, economic resources and institutions in historical perspective (15th-20th centuries)

Appel à contribution pour un atelier organisé par l’Université de Cambridge

Titre:  Migration and Gender : relationships, economic resources and institutions in historical perspective (15th-20th centuries)

Date de l’événement: 8-10 novembre 2018

Date limite de l’appel: 15 juillet 2018

Lieu: University of Cambridge (UK)

Appel détaillé:

Migration and mobility were common experiences among individuals of the past. If for a long while the young male has epitomised “the migrant”, since the 1980s, a new wave of studies pointed out the relevance of women. In addition, the notion of gender has called into question traditional female and male roles. Nevertheless, many key issues of the history of migration have not been considered according to a gendered perspective, and in turn, many crucial topics for gender history have been overlooked when studying migrants and mobile people.

This workshop aims to bring together researchers working on migration according to a gendered perspective and to a micro-historical perspective from the late Middle Ages to the early twenty century. Its purpose is to encourage a more incisive dialogue between migration studies and gender studies, taking into account the fact that female and male roles were, and are, the result of social, cultural and economic construction. Together with gender, proposals might consider how marital status, age and ethnicity shaped
migration and settlement patterns in specific economic, cultural and political contexts.

In this workshop, migration is not exclusively understood as a lineal process, but also as result of multiple intermediary steps. At the same time, the achievement of permanent settlement was not necessarily the (first) aim of the movement. For all these historiographical questions, a gendered approach has not yet been sufficiently developed: we invite therefore papers taking into account all kinds of mobility and migration, i.e. temporary or seasonal mobility, economic, political or religious migration,domestic/international migration and mobility between the town and its outskirts.

A first group of questions concerns the material and economic resources mobilised by migrants. Proposals might investigate what means women and men used to move and settle down or might study how they manage to maintain – or abandon – assets and/or relationships in their birth community. From another point of view we need to know more about places where newcomers met other people and/or were able to find useful information (i.e. inns, taverns, lodging in private houses etc.).

A second bundle of questions concerns the nature and the extension of social resources newcomers were able to mobilise, to build and to use in migration and/or settlement paths or, at least, during their temporarily stay in the town. Research might investigate how these ties – made up by professional intermediaries, individuals or institutions – influenced, successfully or not, the daily life, the research for a job or a house, the access to credit networks, to poor relief or to other urban resources etc…

A third bundle of questions concerns laws and customs, and more generally authorities and institutions (guilds, charity institutions, citizenship etc…) monitoring and regulating the presence of newcomers. Proposals might consider whether these norms existed, whether they had a gendered impact on the behaviour of migrants, and what where the factors at stake (marital status, age, specific economic sectors etc…).
Please submit an abstract in English (500 words maximum) to bz268@cam.ac.uk
by 15th July 2018 with MIGRATION AND GENDER WORKSHOP 2018 in the subject line.

The selected authors will be required to present their research in a 20 minutes presentation. The language of  the workshop is English.
After the workshop a selection of papers will be considered for publication. Some funds will be available for the translation in English of the selected articles.
Accommodation in Cambridge, a dinner and refreshments will be provided by the organisation. Limited funds for travel will be available.
This workshop benefits of funds from the Horizon European Union’s research and innovation programme under the Marie Sklodowska-Curie grant agreement N. 703737.

For further enquires please do not hesitate to write to Beatrice Zucca : bz268@cam.ac.uk

Conférences – Docteur.e.s Honoris Causa de l’Institut INCAL (UCL)

Activités scientifiques précédant la cérémonie décernant les insignes de Docteur.e.s Honoris Causa de l’Institut des Civilisations, Arts et Lettres de l’Université catholique de Louvain aux Professeur.e.s Arlette Farge et Yves Citton

Date: 2-3 mai 2018

Lieu: Louvain-la-Neuve, Sénat académique / Salle du Conseil FIAL / Auditoires Socrate

Programme détaillé

Argument:

L’Institut des Civilisations, Arts et Lettres (INCAL) rassemble des chercheurs dans le domaine de l’histoire, de l’histoire de l’art, de l’archéologie, des littératures classiques, médiévales, modernes et contemporaines. L’institut compte près de 300 chercheurs, tout statut confondu. Après une période de formation et de construction, l’institut a bâti sa cohérence en assumant et en valorisant sa diversité – diversité de méthodes, de corpus, de pratiques : un « unidivers » suivant le mot d’un écrivain français du 17e siècle.

Pour explorer et présenter cette « unidivers », le bureau de l’Institut a donc choisi d’honorer deux personnalités marquantes en leur décernant le titre de Docteur·e Honoris Causa Arlette Farge et Yves Citton. Cette cérémonie aura lieu le 3 mai 2018. La préférence a été accordée à des personnalités dont la démarche de recherche et l’engagement sont emblématiques des pratiques de la plupart des chercheurs·ses de l’Institut, des personnalités qui croisent les savoirs et réfléchissent sur la longue durée, par-delà les frontières disciplinaires et méthodologiques.

Les interrogations que portent Arlette Farge et Yves Citton, chacun à sa manière, à la fois sur leur démarche, sur leur engagement de chercheur·se et sur la pertinence de cette recherche en « humanities » dans nos sociétés contemporaines rencontrent celles qui sont soulevées de manière récurrente dans l’Institut et auxquelles sont confronté·es régulièrement notamment les jeunes chercheurs·ses. Leur ouverture au partage promet des échanges riches où chacun·e pourra trouver inspiration et encouragement.

Inscription aux activités

Publication – Sculpture gothique aux confins du royaume de France. Les portails du XIIIe siècle de Thérouanne et de Saint-Omer

Benoît VAN DEN BOSSCHE et Ludovic NYS (dir.), Sculpture gothique aux confins du royaume de France. Les portails du XIIIe siècle de Thérouanne et de Saint-Omer, Lille, Université de Lille – Sciences humaines et sociales (Revue du Nord, hors série, coll. « Art et Archéologie », 25), 2017.

avec des contributions des membres de Transitions : Emmanuel JOLY, Marie LEKANE et Benoît VAN DEN BOSSCHE

ISBN: 

Date de publication: 2017

Résumé: 

En 1239 était rapportée processionnellement à Paris par saint Louis et son jeune frère Robert, mis en possession depuis peu du comté d’Artois, la sainte relique de la Couronne d’épines complète. Cet
événement majeur fut sans doute à l’origine du chantier du portail sud de la cathédrale de Thérouanne, démantelé en 1553 mais dont plusieurs éléments sculptés de grande qualité sont aujourd’hui
conservés à Saint-Omer, à Londres et aux États-Unis. Le célèbre Grand Dieu de Saint-Omer qui se trouvait sur le sommet de son couronnement, quoi qu’il en soit, est bel et bien le premier
exemple attesté d’un Christ du Jugement portant ladite Couronne. Ce chantier suscita lui-même une autre entreprise comparable vers 1250-1270 en l’espèce du portail sud de la collégiale audomaroise.
Les deux ensembles offrent un témoignage d’autant plus remarquable de la grande sculpture monumentale du XIIIe siècle qu’ils se situent à la pointe la plus septentrionale de l’aire de rayonnement de l’art gothique français à l’époque des Capétiens.

Sommaire

 

Conférence – De l’installation des frères de la Vie commune à l’actuelle Université de Liège

Conférence de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles, présentée par Michelle Pfeiffer, Isabelle Graulich et Geoffrey Schoefs

Titre: « De l’installation des frères de la Vie commune à l’actuelle Université de Liège »

Date: 19 décembre 2017 (12h30-14h)

Lieu: Liège, Vertbois, siège du secrétariat de la Chambre régionale

Appel à candidature – Prix Fonds Robert Beaujean

Prix Robert Beaujean – Appel à projets pour les individus

Clôture de l’appel : 21/09/2017
Soutien financier : 2.500€

Le prix attribué par le Fonds Robert Beaujean est géré par la Fondation Roi Baudouin. Ce prix récompense chaque année toute personne physique ou morale qui contribue à la recherche « dans le domaine de l’histoire ou de l’archéologie en région wallonne ».

Critères de sélection

Source : KBR

Appel à posters – Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées

« “Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”
Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées »

Appel à posters

Lieu : Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain
Date de l’événement : 6 octobre 2017
Date limite de réponse à l’appel : 15/05/2017

Argument

La journée d’étude « “Il n’est guère de matière si vaste que celle des monumens de l’Antiquité”. Étude et réception de l’Antiquité romaine au siècle des Lumières : perspectives croisées » se tiendra à Louvain-la-Neuve (Université catholique de Louvain), le vendredi 6 octobre 2017.

Elle a pour objectif d’approfondir les questions de la réception et de l’appropriation de l’Antiquité romaine par les intellectuels des Lumières. Cette journée d’étude fait suite à une première rencontre organisée à l’Université de Florence le 26 mai 2016 (« Roma nell’età dei Lumi »). La perspective envisagée est résolument internationale et interdisciplinaire puisqu’il s’agira de réunir des spécialistes issus de différentes disciplines afin de traiter de cette thématique par le biais de divers aspects d’ordre historique, culturel et archéologique. Les langues de communication lors de la journée d’étude seront le français, l’italien et l’anglais.

Le comité organisateur de l’événement souhaite en outre mettre en avant les travaux de recherches innovants de jeunes chercheurs et de chercheurs confirmés. En complément aux communications proposées par des intervenants belges et étrangers, le programme de la journée comprendra donc une session de présentation de posters qui est l’objet de cet appel à contribution.

Les posters retenus seront présentés par leur auteur à la fin de la journée d’étude. Les présentations des différents auteurs seront intégrées aux actes de la journée d’étude.

Informations pratiques :

Les chercheurs intéressés par l’appel à posters sont invités à contacter les organisateurs de la session (olivier.latteur@uclouvain.be ; marco.cavalieri@uclouvain.be) au plus tard pour le lundi 15 mai 2017.

Il leur est demandé de fournir le titre du poster qu’ils souhaitent présenter lors de l’événement ainsi qu’un résumé de maximum 2.500 caractères espaces compris (en français, en anglais ou en italien). Toute proposition pourra être soumise, pour avis, au comité scientifique de l’événement.

L’avis d’acceptation parviendra à l’auteur de l’envoi par retour de mail. Les dimensions du poster seront communiquées dans l’avis d’acceptation.

Comité organisateur : Marco Cavalieri (UCL), Olivier Latteur (UNamur / UCL), Françoise Van Haeperen (UCL) et Pierre Assenmaker (UNamur).

Comité scientifique : Marco Cavalieri (UCL), Ida Gilda Mastrorosa (Università degli studi, Firenze), François de Callataÿ (KBR / ULB), Aline Smeesters (UCL), Pierre Assenmaker (UNamur), Françoise Van Haeperen (UCL) et Olivier Latteur (UNamur / UCL).

CFP – Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales : imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600

Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales : imaginer, connaître, exploiter, de l’Antiquité à 1600

Dates : 31 mai-3 juin 2017
Lieu : Cerisy-la-Salle (Manche)
Date limite de réponse à l’appel : 31 mai 2016

Le colloque est consacré à l’histoire des poissons, monstres et mammifères aquatiques des mers septentrionales (Manche, mer du Nord, mer Baltique, Mer de Norvège, Atlantique Nord), de l’Antiquité à 1600. Trois thèmes vont structurer le colloque : 

  1. Savoirs et transmission : savoirs thérapeutiques, savoirs zoologiques, descriptions, identifications
  2. Savoir-faire et exploitations : élevage, pêche, cuisine, médecine
  3. Imaginaires et explorations

Voir l’appel à communications détaillé : http://ichtya2017.sciencesconf.org/page/cfp

Soumettre une proposition de communication : http://ichtya2017.sciencesconf.org/user/submit

Le colloque est organisé par le laboratoire CRAHAM (UMR 6273) dans le cadre du programme ICHTYA et des travaux du GDRI Zoomathia. Cette rencontre prend place dans le cycle de colloques La Normandie Médiévale organisé en partenariat par l’Office Universitaire d’Études Normandes et le Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle. 

Source : ICHTYA

CFP – Le nomadisme châtelain (Ve-XVIIe siècle)

Le nomadisme châtelain (Ve-XVIIe siècle)

Lieu : châteaux de Bellecroix, Chagny (Bourgogne)
Date(s) : du 14 au 16 octobre 2016
Date limite de réponse à l’appel : 1er mai 2016

6e colloque international au château de Bellecroix

sous la direction de N. Faucherre, D. Gautier, H. Mouillebouche
Organisé par le centre de castellologie de Bourgogne

Le château est rarement un lieu de résidence permanente. Les rois, les princes, les seigneurs, mais aussi les ecclésiastiques se déplacent, en groupes plus ou moins importants, de château en château, ou de l’hôtel urbain au château rural. Il s’agit parfois de migrations saisonnières (chasse, hivernage…) parfois de déplacements forcés (guerre, peste…) Ce nomadisme peut s’effectuer seulement sur des châteaux tenus en bien propre, ou bien en dormant sous tente, en s’arrêtant chez des hôtes, voire dans une abbaye. Si le seigneur voyage à cheval, le reste du train est généralement plus disparate. Litières ou voitures pour les dames, coffres, chariots, porteurs, animaux de bats pris en location… quels sont les moyens mis en œuvre pour réaliser le transport et assurer la sécurité des voyageurs ? Ce nomadisme permet-il de se nourrir de domaine en domaine, ou entraîne-t-il au contraire des contraintes d’approvisionnement ? Quant au château, c’est souvent une coquille vide qui somnole dans l’attente du seigneur et qu’il faut équiper dans l’urgence pour l’accueil de la cour.

Le colloque traitera de tous ces thèmes sur une large période chronologique, en croisant les sources historiques, iconographiques, archéologiques, architecturales et littéraires.

Propositions accompagnées d’un court résumé à envoyer avant le 1er mai 2016 à H-Mouillebouche@Wanadoo.fr

Source : RMBLF

CFP – Les règles des lieux. Espaces, institutions et société dans la ville moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

Les règles des lieux. Espaces, institutions et société dans la ville moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

Lieu : Rome, Ecole française de Rome
Date(s) : du 8 au 10 septembre 2016
Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2016

Le Laboratoire International Associé MéditerraPolis. Espaces urbains, mobilités, citadinités. Europe méridionale-Méditerranée (XVe-XXIe siècles) organise un colloque international sur les rapports entre l’espace urbain et les systèmes réglementaires élaborés pour le gérer dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Le colloque s’inscrit dans une histoire des institutions et des sociétés urbaines en proposant de s’intéresser à la matérialité de l’espace. Il vise à explorer le rôle et la fonction des règles, formelles et informelles, qui jouaient dans la configuration et dans l’usage des espaces urbains. Inversement, les multiples façons dont la matérialité du territoire a contribué à générer cet univers de règles, en modifiant les relations entre les différents acteurs institutionnels et sociaux, seront prises en compte.

Voir le fichier du lien ci-dessous.

Source : Mediterrapolis

CFP – Les produits laitiers en Méditerranée médiévale et moderne : production, commercialisation et consommation

Les produits laitiers en Méditerranée médiévale et moderne : production, commercialisation et consommation

Date : 4 avril 2016
Lieu : MMSH, Aix-en-Provence
Date limite de réponse à l’appel : 31 janvier 2016

Contrairement aux périodes préhistoriques pour lesquelles la question des débuts de la consommation des produits laitiers animaux est fondamentale et suscite de nombreuses recherches, rares sont celles consacrées à la production et à la consommation de ces produits aux périodes médiévales et modernes. Pourtant, les produits laitiers, et particulièrement les fromages, sont des composants clefs de l’alimentation méditerranéenne. Tantôt déconseillés, tantôt encouragés par la diététique, ils sont commercialisés tant à l’échelle locale et régionale qu’internationale. Aussi il est apparu nécessaire d’organiser une journée d’étude sur le thème des « Produits laitiers en Méditerranée médiévale et moderne : production, commercialisation et consommation ».

Argumentaire

Contrairement aux périodes préhistoriques pour lesquelles la question des débuts de la consommation des produits laitiers animaux est fondamentale et suscite de nombreuses recherches, rares sont celles consacrées à la production et à la consommation de ces produits aux périodes médiévales et modernes. Pourtant, les produits laitiers, et particulièrement les fromages, sont des composants clefs de l’alimentation méditerranéenne. Tantôt déconseillés, tantôt encouragés par la diététique, ils sont commercialisés tant à l’échelle locale et régionale qu’internationale. Cette journée vise à faire un état des lieux des recherches actuelles sur le sujet, en rassemblant des chercheurs de spécialités et d’horizons différents (histoire, archéologie, iconographie, ethnoarchéologie, chimie, zootechnie). Nous proposons trois principaux thèmes de réflexion :

Pour une histoire technique des produits laitiers

  • De l’herbe au lait : l’élevage des brebis, chèvres et vaches laitières
  • Diversité des produits laitiers (lait, beurre, crèmes, fromages) et leur chaînes opératoires techniques
  • Structures de production/conservation et culture matérielle

Du local à l’international : les produits laitiers dans le commerce méditerranéen

  • Produits laitiers des montagnes et du bas pays
  • Du marché local au commerce régional et international

De l’aliment au remède : diversité des formes de consommation des produits laitiers

  • Consommation de lait : de l’enfance à l’âge adulte
  • Le beurre et le fromage à la table des pauvres et des riches
  • La place des produits laitiers dans la thérapeutique et la diététique

L’objectif de la journée étant de réaliser une synthèse et de dynamiser les recherches sur le thème, une publication des contributions est prévue.

Conditions de soumission

Vous êtes invités à envoyer vos propositions (titre et court résumé) en précisant votre rattachement institutionnel à l’adresse suivante : burri@mmsh.univ-aix.fr au plus tard le 31 janvier 2016.

Organisateurs scientifiques

  • Sylvain Burri, chargé de recherche CNRS, Laboratoire d’archéologie médiévale et moderne en Méditerranée (LA3M UMR 7298 CNRS/Université d’Aix-Marseille).
  • Mohamed Ouerfelli, maître de conférences, Laboratoire d’archéologie médiévale et moderne en Méditerranée (LA3M UMR 7298 CNRS/Université d’Aix-Marseille)

Source : Calenda