Archives par mot-clé : histoire

Conférence – Comparer les enfermements monastiques et carcéraux du Moyen Âge aux années 1930

Élisabeth LUSSET (CNRS-France) propose un bilan du programme de recherche « Enfermements » dans le cadre du cycle de conférences d’histoire et archéologie organisé par l’UR Transitions et l’Agence wallonne du Patrimoine, à l’occasion des 500 ans de l’installation officielle des frères cellites à Liège (1519-2019). PAF 5€

Date: Jeudi 9 janvier 2020, 20h

Lieu: Chapelle Saint-Roch, Rue Volière, 4000 Liège

Informations sur le site de Transitions

CFP – Femmes en guerre : Du front domestique aux champs de bataille.

Appel à communication pour le colloque international « jeune-chercheur » d’histoire de la guerre de Montréal : « Femmes en guerre : du front domestique aux champs de bataille », qui se tiendra les 21-22 octobre 2020 à Montréal.
 
Le théâtre de la guerre a longtemps été perçu comme le domaine réservé des hommes. Les femmes sont pourtant loin d’en être absentes qu’elles la subissent ou bien qu’elles en soient les actrices. Central dans toutes les sociétés, le fait militaire et l’expérience de la guerre est également un élément important de la construction sociale des genres depuis l’Antiquité. Organisé dans le cadre des activités du Groupe de recherche en histoire de la guerre, ce colloque a donc pour ambition d’interroger les relations qu’entretiennent les femmes et la guerre et la manière dont les « féminités » s’y construisent.
 
L’histoire militaire des femmes s’est en effet longtemps réduite à celle des grandes figures féminines occidentales et des cheffes de guerre, de Boudicca à Jeanne d’Arc. Lorsqu’elles apparaissaient, les femmes étaient réduites aux violences qui leur avaient été faites, ou à leur expérience à l’arrière du front en tant qu’infirmières, ouvrières, ou messagères. Lorsqu’il était question de genre, cela était surtout la construction des identités masculines dans la guerre qui était interrogée. Il a fallu attendre l’ouverture du recrutement aux femmes dans l’armée au xxe siècle pour que les travaux commencent à s’intéresser à leur participation à l’institution militaire, ou aux combats (Thomas, 1978 ; Bard, 1995). Plus récemment, des études ont mis l’accent sur leur expérience de combattantes, sur la place des femmes dans les structures et les institutions militaires, ainsi que sur les interactions des forces armées avec les sociétés, pour accéder à l’expérience des femmes dans la guerre (Lynn, 2008 ; Virgili 2011 ; Clio, 2006).
 
À la croisée de l’histoire du fait militaire, de l’histoire des femmes et de l’histoire du genre, ce colloque souhaite aborder les multiples formes de la présence des femmes au sein des armées, de leurs expériences de guerre et de la construction des « féminités » en milieu guerrier. Il souhaite aborder ces thématiques dans la longue durée, de l’Antiquité à nos jours, et en dépassant les frontières de l’Europe pour embrasser ces questions de manières globales et transnationales. Car les relations des femmes à l’armée et la construction sociale des genres en son sein, comme leurs formes, leurs manifestations et leurs sens, diffèrent selon les époques, les lieux et les conflits. Les relations, les rôles et les identités sexuelles sont ainsi déterminés et réinterprétés au prisme des normes martiales, sociales et culturelles dans lesquels ils s’insèrent. Ce colloque propose donc de poursuivre les réflexions initiées par les historiens et historiennes de la guerre et du fait militaire et de participer au renouvellement de leurs questionnements. Quelles relations les femmes entretiennent-elles à l’armée ? Quels y sont leurs rôles ? Comment penser et représenter les « féminités » guerrières ? Quelle place prennent-elles dans l’imaginaire du combattant ? En quoi les représentations militaires, sociales et culturelles influencent-elles l’expérience des femmes dans l’institution militaire et dans les combats ?
 
Au carrefour de ces réflexions, les propositions de recherche pourront se décliner à partir de quelques grandes lignes directrices :

  • Penser le rapport entre les femmes et les institutions militaires dans différents contextes chronologiques, politiques et culturels ;
  • Explorer l’expression, la construction et l’évolution des « féminités » dans le contexte guerrier ;
  • Examiner l’expérience de guerre des femmes qu’elles soient combattantes ou non.

Le colloque, organisé avec le soutien notamment du département d’histoire de l’UQAM, du Centre Interuniversitaire de Recherche sur la première Modernité (CIREM 16-18) et du Groupe de recherche en histoire des sociabilités (GRHS), se veut interdisciplinaire et ouvert à tous les jeunes chercheuses et chercheurs des cycles supérieurs (maîtrise, doctorat et post-doctorat) en histoire, histoire de l’art, études littéraires et philosophie, ainsi que de tous les autres champs des sciences sociales. Il accueillera toutes propositions en lien avec l’étude des femmes en situation de guerre, de l’Antiquité à nos jours. Les thématiques soulevées ci-dessus ne limitent en rien les propositions de communication.
 
Les propositions de communication peuvent être envoyées en français ou en anglais (300 mots maximum) avant le 15 janvier 2020, à l’adresse qui suit : colloque.grhg@gmail.com. Les propositions devront comprendre une brève présentation du corpus étudié (les sources, le cadre de l’enquête et méthodologie) et une courte bibliographie (10 titres max). Elles devront également comprendre votre nom, prénom et affiliation institutionnelle, le niveau d’étude (maîtrise, doctorat, post-doctorat), un curriculum vitae et indiquer les éventuels besoins de soutien financier pour le déplacement et l’hébergement ainsi que le coût estimé du voyage. Le colloque aura lieu le 21-22 octobre 2020.
 
Note importante. Dans la mesure du possible, les organisateurs chercheront à assurer le transport et le logement des participants au colloque. Cependant, tous ceux ou celles qui peuvent éventuellement assurer leur propre financement grâce au soutien de leur université ou de leur centre de recherche, sont invités à le faire savoir au moment de l’envoi du dépôt de leur proposition. L’existence du financement externe (même non assuré) est, en effet, un important prérequis pour la demande de subvention générale qui sera déposée pour l’organisation du colloque.
 
Comité scientifique : Violaine Sebillotte Cuchet (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Lyse Roy (UQÀM), Carl Bourchard (Université de Montréal), Ersy Contogouris (Université de Montréal), Piroska Nagy (UQÀM), Frédéric Charbonneau (Université McGill), Benjamin Deruelle (UQÀM)
 
Comité organisateur : Nicolas Handfield, Philipp Portelance, Vicky Laprade, Philippe Sainte-Marie, Chloe Raymond-Poitras, Mathilde Viberti, Alexandre Vaillancourt

Conférence – The Golden Compasses: A Milestone in Book History

This conference celebrates the 50th anniversary of the publication of Léon Voet’s seminal study about the Officina Plantiniana, titled The Golden Compasses. The aim of this conference is to reflect on the impact of Voet’s masterpiece and to evaluate it in the light of 50 years of continued research about the Officina. In addition, by gathering international experts from different countries – with all of which the Antwerp publishing house established and maintained firm ties – we seek to identify productive research questions left, completely or in part, unexplored by Voet.

Dates: 12-14 décembre 2019

Lieux: Museum Plantin-Moretus, Vrijdagmarkt 22, 2000 Anvers et Kapel van de Grauwzusters, Lange Sint-Annastraat 7, Anvers

https://modernum.hypotheses.org/files/2019/11/Golden-Compasses-Conference-Programme.pdf 

Publication – « Es plantar un mundo nuevo ». Légiférer aux anciens Pays-Bas (XIIe-XVIIIe siècle)

Jean-Marie Cauchies, « Es plantar un mundo nuevo ». Légiférer aux anciens Pays-Bas (XIIe-XVIIIe siècle), Bruxelles : Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, 2019

ISBN : 978-2-8031-0676-9

Toutes les informations sur le site de l’Académie royale de Belgique

Argumentaire :

Qu’est-ce que « la loi », qui « légifère » dans les anciens Pays-Bas ?
Les normes édictées par les princes territoriaux du Moyen Âge puis les souverains des Temps modernes répondent-elles à des besoins hic et nunc ou s’inscrivent-elles dans des programmes de gouvernement ? Quels individus et quelles institutions sont-ils associés à leur création, à leur interprétation, à leur diffusion ? Comment sont-elles portées à la connaissance des sujets auxquels elles s’appliquent ? Telles sont les questions encore très actuelles qu’aborde ce livre en balayant plus de six siècles d’histoire.

CFP – Naturalisation et légitimation des pouvoirs (1300–1800). Entreprise d’histoire comparée

Appel à communication pour le colloque Naturalisation et légitimation des pouvoirs (1300–1800). Entreprise d’histoire comparée, organisé par Eloïse ADDE (LAMOP, Université Paris 1 Sorbonne–CNRS), Jonathan DUMONT (Österreichische Akademie der Wissenschaften, AT/Transitions), Michel MARGUE (Université du Luxembourg, LU), Andreas ZAJIC (Österreichische Akademie der Wissenschaften, AT)

Date limite de l’appel : 15 septembre 2019

Dates : du colloque : 28-29 novembre 2019 et 2-3 avril 2020

Lieu : Université du Luxembourg, Luxembourg (28-29 novembre) et Österreichische Akademie der Wissenschaften, Vienne (2-3 avril)

Argumentaire et informations dans ce fichier pdf.

Colloque – New Voices in the History of War II

New Voices in the History of War II, organisé par Michael DEPRETER (British Academy-University of Oxford), Emilie DOSQUET (Université de Strasbourg), Christophe MASSON (University of Oxford/Transitions), Victoria TAYLOR (University of Hull) et Peter WILSON (University of Oxford)

Date : 12 juillet 2019

Lieu : Université d’Oxford, Oxford, Royaume-Uni

Plus d’information sur la page du colloque.

Colloque – Léonard de Vinci, invention et innovation

62e Colloque international d’études humanistes : Léonard de Vinci, invention et innovation, organisé par Pascal BRIOIST (Université de Tours/CESR) et Laure FAGNART (F.R.S.-FNRS/ULiège/Transitions)

Dates : 24-28 juin 2019

Lieux : Université de Tours, Site Tanneurs, Salle Thélème, Tours, France ; Château du Clos-Lucé, Amboise, France ; Domaine National de Chambord, France

Inscription et informations sur la page du colloque.

Colloque – Conflict Management in the Atlantic, the North Sea and the Baltic, 1200-1600: Actors, Institutions and Practices of Dispute Settlement

Colloque « Conflict Management in the Atlantic, the North Sea and the Baltic, 1200-1600: Actors, Institutions and Practices of Dispute Settlement »

Dates : 24 et 25 mai 2019

Lieux : Stadsarchief Amsterdam, Herengracht 482/Vijzelstraat 32, Amsterdam et Universiteit Leiden, KOG (B13), Steenschuur 25, Leiden

Plus de détails sur la page web du colloque.