Archives par mot-clé : séminaire

Séminaire – Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie

Un cycle de séminaires, intitulé « Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie », est organisé dans le cadre de l’ARC Schol’Art (GEMCA), par Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni, Aline Smeesters, Hélène Leblanc, Margaux Dusausoit, Elise Gérardy et Sophie Lenaerts, en collaboration avec Jacob Schmutz (ISP).

La troisième séance, qui aura lieu le jeudi 17 décembre de 14h à 16h, sera consacrée à l’idée. 

Cet événement se déroulera en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable via ce lien.

Séminaire – Citizens & Sodomites. Perception and Persecution of Sodomy in the Southern Netherlands (1400-1700)

L’Atelier Genre(s) et Sexualité(s) de l’ULB, centre de recherches interdisciplinaire en études de genre, organise avec  l’historien Jonas Roelensun (Universiteit Gent/Radboud Universiteit Nijmegen) un séminaire intitulé « Citizens & Sodomites. Perception and Persecution of Sodomy in the Southern Netherlands (1400-1700) ».

Ce séminaire aura lieu en ligne le 10 décembre 2020 de 17 à 19h.

Informations et inscription

Séminaire – Qu’est-ce qu’un diagramme ? Pour une théorie iconologique, esthétique et sémiotique des figures diagrammatiques

Ce séminaire se déroulera le 10 décembre 2020 de 14h à 16h, en visio-conférence. L’inscription est obligatoire.

Titre des interventions :
– Naïs Virenque (GEMCA/CESR/CEFRES, CNRS, Prague) : « Quelques réflexions iconologiques, esthétiques et sémiotiques sur des « objets hybrides » : les iconotextes »
– Antoine Paris (Orient et Méditerranée, Sorbonne Université/Institut d’Études Religieuses, Université de Montréal) : « Écriture ou dessin ? Problèmes d’une enquête philologique sur les mots diagramma et diagraphè et sur leurs traductions en latin »

Séminaire – Questions conceptuelles et méthodologiques : Hans Blumenberg et la métaphorologie

Dans le cadre des séminaires méthodologiques du GEMCA, Agnès Guiderdoni (FNRS-UCLouvain) donnera un séminaire intitulé : « Questions conceptuelles et méthodologiques : Hans Blumenberg et la métaphorologie ». 

Ce séminaire se déroulera le 3 décembre 2020 de 14h à 16h en visio-conférence sur Teams. L’inscription est obligatoire via ce lien

Séminaire – Poétique et politique du regard : Georges de Scudéry (1601-1667)

Maxime Cartron (Université Lumière-Lyon 2) présentera ses recherches au cours d’un séminaire intitulé « Poétique et politique du regard : Georges de Scudéry (1601-1667) ». 

Cet événement se déroulera le 25 novembre 2020 de 14h à 16h en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable via  ce lien

Séminaire – Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie

Un cycle de séminaires, intitulé « Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie », est organisé dans le cadre de l’ARC Schol’Art (GEMCA), par Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni, Aline Smeesters, Hélène Leblanc, Margaux Dusausoit, Elise Gérardy et Sophie Lenaerts, en collaboration avec Jacob Schmutz (ISP).

La deuxième séance, qui aura lieu le 24 novembre 2020 de 9h à 11h, sera consacrée à l’intention. 

Cet événement se déroulera en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable via ce lien ou par mail à aline.smeesters@uclouvain.be.

Séminaire COLEX – Images, politique et communication

Ce cycle de quatre séminaires, intitulé « Images, politique et communication », se tiendra en ligne via Teams.

L’objectif  est de proposer une réflexion multidisciplinaire consacrée à la communication politique et la médiatisation de l’information à l’époque moderne. Le wébinaire « Images, politique et communication » propose d’envisager la question de la communication politique et/ou religieuse par le prisme des images et de la théâtralisation, voire monumentalisation, que peut prendre cette communication. L’époque moderne a ouvert la voie à une reproductibilité techniquement maîtrisée des images par la gravure et, partant, a suscité une plus grande diffusion des images. Images et textes peuvent dorénavant s’adosser au sein d’un même dispositif visuel permettant d’être utilisé, par exemple, dans le cadre d’un discours pamphlétaire. La longue histoire du rapport à l’image comme instrument au service d’instances politique oblige, en outre, à dépasser la supposée exceptionnalité de l’ère des média de masse. Les images, avec les modèles figuratifs qu’elles peuvent déployer, sont de puissants outils de constructions d’imaginaire dont la rémanence peut encore s’observer au 21e siècle. Au-delà des images et des textes, la théâtralisation voire la monumentalisation de fêtes et spectacles à l’époque baroque témoigne du caractère politique et religieux de ces moments de communication. La création d’espaces-temps singuliers, extraordinaires, passe par des dispositifs éphémères qui appellent souvent à la mobilisation de tous les agents politiques d’une ville, par exemple.

Programme

22 octobre 2020 : Laure Fagnart (FNRS/ULiège) – La médiatisation de la Paix des Dames (1529)

5 novembre 2020 : Ralph Dekoninck (UCLouvain) – Horreur sacrée et sacrilège. Image, violence et religion (XVIe et XXIe siècles)

19 novembre 2020 : Jérémie Ferrer-Bartomeu (Universités de Genève et de Neuchâtel) – Iconographies du pouvoir de l’écrit dans les monarchies européennes (France, Espagne, 16e-17e s.)

février 2021 : Johann Petitjean (Université de Poitiers) – titre et date à déterminer

Informations pratiques

Dispositif : réunion en ligne via Microsoft Teams (il n’est pas nécessaire d’avoir un compte MS Teams préalablement)

Heure : 13h – 14h30

Inscription préalable obligatoire via ce formulaire.

Séminaire – Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie

Un cycle de séminaires, intitulé « Traces scolastiques dans la théorie des lettres et des arts à l’époque moderne : pour une anthologie », est organisé dans le cadre de l’ARC Schol’Art (GEMCA), par Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni, Aline Smeesters, Hélène Leblanc, Margaux Dusausoit, Elise Gérardy et Sophie Lenaerts, en collaboration avec Jacob Schmutz (ISP).

La première séance sera consacrée à l’hylémorphisme. 

Date : 15 octobre 2020, de 15h à 17h 

Lieu : ERAS 56, UCLouvain

Cet événement sera organisé en co-modalité, c’est-à-dire à la fois en présentiel et en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable, et cela que vous choisissiez l’option présentielle ou distancielle. Vous trouverez les formulaires d’inscription via ce lien.

séminaire – Le roman comme laboratoire de transformations philosophiques : les paradoxes de la voie narrative dans « Alector », de Barthélémy Aneau

Dans le cadre des activités du GEMCA, Lucien Vinciguerra (Université de Lille) donnera un séminaire intitulé « Le roman comme laboratoire de transformations philosophiques : les paradoxes de la voie narrative dans Alector, de Barthélémy Aneau ».

Date : 16 octobre 2020, de 14h à 16h 

Lieu : Eras 70 (Collège Érasme), UCLouvain

Cet événement sera organisé en co-modalité, c’est-à-dire à la fois en présentiel (ERAS 70) et en visio-conférence sur Teams. Pour des raisons pratiques, l’inscription est indispensable. Vous trouverez les formulaires d’inscription via ce lien

SéMINAIRE : Is atomism atheism? A trial (Naples 1688-1697) and a controversy (Giovanni Battista De Benedictis vs. Francesco d’Andrea)

Séminaire de Leen Spruit (Radboud Universiteit)

From 1688 to 1697, Naples, capital of the Spanish kingdom in South Italy, provided the stage for a large-scale inquisitorial trial against a great number of persons accused of embracing atomism and therefore of subscribing to atheism. In the early 1670s, Naples’ ecclesiastical authorities had begun to warn against the spread of the mechanical philosophy and atomism. Notably the members of the Accademia degli Investiganti (1663-1670) had been much taken by these new ideas. After the official closure of the Academy, this circle enlarged, began to meet in less secluded places and discussed its ideas more openly, thereby attracting a new generation of intellectuals to the “new philosophy”. The Church responded to this situation with hitherto unseen determination. Prominent Church leaders delivered fiery sermons condemning a doctrine that, according to them, denied the existence of God, the immortality of the soul and the possibility of miracles.

In 1688, a certain Francesco Paolo Manuzzi presented himself “spontaneously” to the representative of the Holy Office in Naples to denounce a group of persons in Naples who endorsed the “philosophy of the atoms” and who had lost their faith. Manuzzi’s deposition contains a series of extraordinary claims purportedly made by the ‘atomist’ Neapolitans, concerning the existence of pre-Adamitic humans; errors and abuses of Christ and the pope; and the inexistence of God, hell, purgatory, paradise and the sacraments. None of these claims can be found in any other early-modern atomistic or corpuscular philosophy.
When the Roman Holy Office sought to involve the Neapolitan archbishop and the political authorities in both Naples and Madrid in its battle against atheism and atomism, the representatives of the nobility and the rising middle class reacted forcefully, organizing themselves in a “Permanent Deputation” that aimed to abolish the Inquisition in Naples and delegating two members to Rome to negotiate this matter with the cardinals and the pope.

The trial produced important texts: the fierce attack on modern philosophy by Jesuit Giovanni Battista de Benedictis (1694); the two replies to it by Francesco d’Andrea (ca. 1695-1697, both unpublished); and the extensive set of replies by Costantino Grimaldi (published in 1699-1703). A further important onslaught on modern philosophy is contained in the 1696 pamphlet Turris fortitudinis.

The mass of mostly unexamined documents of this trial and the books, manuscripts and pamphlets surrounding it offer a unique experimental garden for research into the broader cultural and political context of the spread of the corpuscular philosophy. Indeed, this trial seems an ideal case to confront the local with the international dimensions of the new philosophical and scientific currents involving atomistic and corpuscular notions, which were as difficult to delineate then as they are today.

Date : 30 janvier 2020, 14h-16h

Lieu : Simon Stevin Room (Plateaustraat 22, Gent)

Séminaire – Les sources, de la trace au discours : cadres théoriques, analyse et méthodes

Séminaire des doctorants de Transitions, « Les sources, de la trace au discours : cadres théoriques, analyse et méthodes » organisé par Sébastien Damoiseaux, Aleuna Macarenko et Véronique Winand

Date : 8 mai 2019, 12h

Lieu : Université de Liège, salle de l’Horloge (Bât A1), Place du Vingt Août 7, 4000 Liège

Toutes les informations sur la page web de l’événement.

Séminaire – La république européenne des bureaux. Une histoire documentaire des pouvoirs (XVe-XVIIIe siècle)

Titre : « La république européenne des bureaux. Une histoire documentaire des pouvoirs (XVe-XVIIIe siècle) »

Lieu : École nationale des Chartes.
65, rue de Richelieu, 75002 Paris

Dates et calendriers des séances :

Séance 1 (22 janvier 2019) – 16h-19h. Administration, circulations, matérialité : une république européenne des bureaux ?
Table-ronde : Johann Petitjean, Jérémie Ferrer-Bartomeu, Vincent Meyzie, Jean-Frédéric Schaub, Pauline Lemaigre, Pierre Chastang, Arnaud Fossier et Clémence Revest.

Séance 2 (19 février 2019) – 16h30-19h. Secrétaires et secrétariats en circulation. Nicolas Schapira et Dénes Harai.

Séance 3 (12 mars 2019) – 16h30-19h. Guerres civiles et construction de l’habitus bureaucratique. Jérémie Ferrer-Bartomeu et Jérémie Foa.

Séance 4 (9 avril 2019) – 16h30-19h. Langues et écritures administratives en circulation. Marc Smith et Florence Bistagne.

Séance 5 (14 mai 2019) – 16h30-19h. Fait administratif et échange diplomatique. Sébastien Schick et Alexandra Merle.

Séance 6 (4 juin 2019) – 16h30-19h. Administrer à distance. Étienne Bourdeu et Guillaume Hanotin.

Séminaire – Atelier avec Fabio della Schiava et Kevin Dekoster

Séminaire du GEMS – Atelier avec Fabio della Schiava et Kevin Dekoster

Titres: 

  • Fabio della Schiava (UGent / KU Leuven), Toward a critical edition of Biondo Flavio’s Roma instaurata.  
  • Kevin Dekoster (UGent), From Dissecting Table to Courtroom. The Professionalisation of Medico-Legal Expertise in the Early Modern County of Flanders (16th-18th Centuries)

Date: 25 octobre 2018 (10.00-12.00)

Lieu: Université de Gand, Bibliothèque de la faculté d’arts et philosophie, Aile Magnel, Salle « Freddy Mortier »

Présentation:

  • Fabio della Schiava (UGent / KU Leuven), Toward a critical edition of Biondo Flavio’s Roma instaurata.  

Published in 1446 by Biondo Flavio, one of the most distinguished historians of the Italian QuattrocentoRoma instaurata is an account in Latin of the archeological remains of ancient and christian Rome. Because of its centrality both for scholars of Humanism and Archeology, Roma instaurata has been repeatedly published between the Fifteenth and the Twenty-first century but still lacks a critical edition able to provide the reader with a reliable text and a better knowledge of Biondo’s antiquarian methodology. This edition has been now partially accomplished thanks to a 3 years project sponsored by the Deutsche Forschungsgemeinschaft and undertaken at Bonn University. The paper aims to share the results of this research with a focus on the philological problems which have been encountered and the applied methodology to solve them. 

  • Kevin Dekoster (UGent), From Dissecting Table to Courtroom. The Professionalisation of Medico-Legal Expertise in the Early Modern County of Flanders (16th-18th Centuries)

Thanks to figures such as Andreas Vesalius and Jan Palfijn, scholars of the early modern Habsburg Netherlands can justifiably claim an important role for this region in the historiography on the professionalisation of medicine. However, the development of medical expertise within a forensic context remains largely unknown terrain. Taking the County of Flanders as its geographical focus, this research project aims to analyse and explain quantitative and qualitative developments in the importance of medico-legal expertise to the functioning of early modern systems of criminal justice. This objective will primarily be achieved by a study of the form and content of autopsy and other medico-legal reports produced by medical experts, such as surgeons and physicians, who were consulted by law courts and other representatives of early modern governmental power. In order to present an analysis that is as multi-faceted and nuanced as possible, evidence from a wide range of legal bodies at different institutional levels (provincial versus local) and with varying territorial jurisdictions (urban versus rural) will be considered.